Assises de l'Aude : accusée d'avoir congelé son bébé, elle disparaît lors de son procès

Carcassonne - le palais de justice - archives / © ministere justice
Carcassonne - le palais de justice - archives / © ministere justice

Le procès d'une mère de famille belge, accusée devant la cour d'assises de l'Aude à Carcassonne d'avoir congelé son nouveau-né, a dû être renvoyé, ce lundi, en raison de la disparition de l'accusée.

Par Z.S. avec AFP


Mandat d'arrêt


Un mandat d'arrêt a été prononcé à l'encontre de cette mère de famille belge qui devait comparaître libre. Fin août 2012, elle avait été relâchée sous contrôle judiciaire, après 16 mois de détention provisoire.

"Partie sans ses affaires personnelles"


Natalie De Mey, née le 10 octobre 1983 à Lokeren, en Flandre orientale, n'a pas été retrouvée, ce lundi, à son domicile à Limoux, dans l'Aude, où les gendarmes sont allés la chercher après son absence devant la cour.
L'avocat de la défense, Me Philippe Calvet, a dit craindre le pire, soulignant que sa cliente était partie sans ses affaires personnelles.

L'affaire a donc été renvoyée à une date non encore déterminée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus