Cet article date de plus de 3 ans

Aude : les cormorans attaquent un élevage de carpes koï

La carpe koï et le cormoran. Ce n'est pas une fable, mais la réalité qu'affronte une éleveur de carpes dans l'Aude. Installé dans l'ancien étang asséché de Marseillette, ce pisciculteur doit faire face aux attaques répétées des cormorans, grands amateurs de carpes koï et peu farouches.
Les carpes koï élevées dans l'ancien étang de Marseillette sont un véritable festin pour les cormorans alentours.
Les carpes koï élevées dans l'ancien étang de Marseillette sont un véritable festin pour les cormorans alentours. © F3LR
Il ne sait plus quoi faire pour effaroucher les cormorans, Pierre Flahaux. Spécialisé dans l'élevage des carpes koï depuis près de 20 ans, cet Audois installé sur l'étang asséché de Marseillette doit faire face à un prédateur redoutable. Et ses campagnes d'effarouchage ont bien du mal à inquiéter cet oiseau de mer qui n'a peur de rien.

Du bazooka à la carabine 


50.000 euros de pertes annuelles. Le préjudice des attaques de cormorans est conséquent, à la mesure du prix de ces carpes venues du Japon et très prisées des collectionneurs. Les plus beaux spécimens peuvent se négocier plusieurs centaines d'euros. Alors pour les protéger, Pierre Flahaux a testé de nombreuses méthodes, comme ce bazooka qui marche au gaz et produit des explosions censées faire fuir les oiseaux.
Le bazooka effaroucheur testé par l'éleveur audois de carpes koi reste inefficace contre les cormorans.
Le bazooka effaroucheur testé par l'éleveur audois de carpes koi reste inefficace contre les cormorans. © F3LR

Mais les cormorans ont vite compris que le bruit n'était pas mortel.... et l'éleveur n'a pas eu plus de succès avec les fils qu'il a tendus au dessus de ses 50 bassins. Normalement ils auraient dû empêcher les cormorans d'atterrir.... mais les oiseaux sont tellement friants de carpes koi qu'ils ignorent totalement ces techniques sensées les faire fuir. 
Les fils tendus sur les bassins à Marseillette ne suffisent pas à entraver la pêche des cormorans.
Les fils tendus sur les bassins à Marseillette ne suffisent pas à entraver la pêche des cormorans. © F3LR

Seule solution : le tir à la carabine. Même si le cormoran est une espèce protégée, Pierre bénéficie d'une dérogation, mais les chasser tous serait bien trop contraignant.
De guerre lasse, l'éleveur laisse les cormorans se régaler de carpes koï.
De guerre lasse, l'éleveur laisse les cormorans se régaler de carpes koï. © F3LR

Du coup, l'aquaculteur s'est fait une raison : il laisse une partie de son élevage en pâture aux oiseaux et se contente du reste. Ses pertes sèches représentent à peu près 20% du chiffre d'affaire de l'exploitation. Mais Pierre Flahaux espère bénéficier un jour de mesures de dédommagement sur le modèle de celles prévues pour les attaques de loup.

Reportage à Marseillette d'Alexandre Grellier et Frédéric Guibal
durée de la vidéo: 01 min 58
Dans l'Aude, les coromans se régalent de carpes koï. ©F3LR


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs animaux pêche chasse nature environnement société