Coronavirus Carcassonne : du rugby à l'hôpital, le joueur Bakary Meité dans la mêlée sanitaire

Depuis fin mars, Bakary Meité, joueur professionnel de rugby à l'USC Carcassonne, s'est engagé bénévolement auprès d'un hôpital parisien en pleine crise du coronavirus Covid-19.

Le joueur de l'US Carcassonne Bakary Meité s'est engagé en tant qu'agent d'entretien dans un hôpital de Paris qui fait face à la crise du coronavirus.
Le joueur de l'US Carcassonne Bakary Meité s'est engagé en tant qu'agent d'entretien dans un hôpital de Paris qui fait face à la crise du coronavirus. © Philippe RENAULT/MaxPPP
Il avait pour habitude d'évoluer chaque week-end sur les pelouses de Pro D2 avec son club de rugby audois l'USC Carcassonne. Mais depuis fin mars, le quotidien du troisième ligne Bakary Meité est marqué par le coronavirus Covid-19 : le rugbyman professionnel s'est engagé en tant qu'agent d’entretien honoraire à l’hôpital Sainte-Périne, dans le 16e arrondissement de Paris.

L'idée lui est venue de son neveu, qui s'est également porté volontaire. Depuis huit jours, Bakary Meité enchaîne ainsi les services. A l'aide de quelques éponges, de produits nettoyants et d'un seau, il désinfecte tout : les rampes, les interrupteurs, les boutons d'ascenseur, les poignets... tout ce qui est à portée de main. Et ceci dans deux des trois bâtiments de l'hôpital.
 

J'ai reçu pas mal de messages de sympathie, c'est assez encourageant. Mais ce n'est pas un secret de dire que l'atmosphère est lourde. On entend des choses dans les couloirs, c'est assez pesant,


fait savoir Bakary Meité. "Mais j'essaye de faire abstraction de tout ça. Je dois me concentrer sur ma tâche, je me dis qu'elle sert à quelque chose et que j'aide à ce que tout rentre dans l'ordre. Plus vite cette crise sera finie, mieux ce sera."

Après deux semaines, le troisième ligne de Carcassonne assure que le moral et la motivation sont encore là. En partie grâce à l'admiration suscitée par ses collègues du quotidien : "Mon action a été mise en lumière dans les médias. Mais, c'est surtout le personnel engagé tous les jours dans les hôpitaux qu'il faut saluer. Ce sont aussi bien les soignants, les infirmiers que les personnes chargées du ménage. Ce sont ses personnes qui font le gros du boulot."
 

Le rugbyman de Carcassonne, Bakary Meïté, travaille depuis deux semaines dans un hôpital parisien face au coronavirus Covid-19.
Le rugbyman de Carcassonne, Bakary Meïté, travaille depuis deux semaines dans un hôpital parisien face au coronavirus Covid-19. © DR

L'US Carcassonne fier de son joueur

Contacté par téléphone, le club de l'US Carcassonne salue son initiative :

Nous ne pouvons que le féliciter. Il a déjà montré qu'il était un grand joueur sur le terrain, il confirme qu'il est un grand homme en dehors. Il y a forcément quelques craintes mais nous sommes très fier de ce qu'il fait.

Un geste également remarqué par le ministère des Sports :
 

Nous avons rencontré Bakary Meité alors qu'il travaillait comme agent d'entretien à l'hôpital. Le Reportage Grégory Naboulet, Vincent Piffeteau : 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société us carcassonne rugby sport pro d2