Inondations de 1999 dans l'Aude : Robert, Colette, Hervé, sinistrés de Cuxac, n'ont rien oublié

Cinq morts à Cuxac, l'un des villages les plus meurtris par les inondations de novembre 99. Des pluies diluviennes ont provoqué la crue de l'Aude et les digues ont cédé, noyant le quartier des Garrigots. 20 ans après, le souvenir de ces terribles journées est encore bien présent dans les têtes.

Des sauveteurs parcourent les rues de Cuxac-d'Aude, le 14 novembre 1999, pour aider les personnes sinistrées par les inondations provoquées par les pluies diluviennes des deux jours précédents.
Des sauveteurs parcourent les rues de Cuxac-d'Aude, le 14 novembre 1999, pour aider les personnes sinistrées par les inondations provoquées par les pluies diluviennes des deux jours précédents. © PASCAL PAVANI / AFP
Vingt ans après, malgré les souvenirs horribles de la journée du 13 novembre 1999, Robert et Eliane Rodriguez n'ont pas déménagé.
Ils habitent dans le quartier des Garrigots à Cuxac d'Aude depuis la fin des années 60.

Devant sa maison, Robert montre son mur de clôture, haut d'1,60 mètre. "On voyait à peine le bout des pierres et ça a duré du matin 8h jusqu'à 6 heures du matin le lendemain".
 
Lorsque l'inondation commence, le13 novembre 1999 au matin, Robert et Eliane sont chez eux. Très vite, ils sont obligés de se réfugier à l'étage. Une chance.
    

On voyait de l'eau, les gens sur les toits à droite, à gauche, qui attendaient les secours. Et puis les hélicos sont venus dans l'après-midi et les ont hélitreuillés. Ils sont partis comme ça, se souvient Robert, décrivant la scène comme s'il l'avait vécu la veille.

Un militaire porte une enfant qui vient d'être évacuée d'une habitation inondée, le 14 novembre 1999 à Cuxac-d'Aude, dans la zone du département la pus touchée par les inondations des derniers jours provoquant la mort de 26 personnes et des dégâts matériels importants.
Un militaire porte une enfant qui vient d'être évacuée d'une habitation inondée, le 14 novembre 1999 à Cuxac-d'Aude, dans la zone du département la pus touchée par les inondations des derniers jours provoquant la mort de 26 personnes et des dégâts matériels importants. © GERARD JULIEN / AFP

D'autres habitants du quartier, eux, n'ont pas eu le temps d'être évacués, piégés dans leur maison ou emportés par la crue de l'Aude.
Sous l'effet des pluies diluviennes, le fleuve a brisé les digues qui protégeaient le village. Cinq habitants du quartier des Garrigots sont morts.

Le 13 novembre, pourtant, la solidarité a permis de sauver bien des vies.

C'est un voisin qui réveille Hervé Le Vu ce matin-là, pour le prévenir de l'arrivée de l'eau. Elle  atteint déjà les 20 centimètres dans la maison. Il faut évacuer la famille.

J'ai réveillé tout le monde et on est parti, ça montait à vitesse grand V. Je me suis arrêté pour sortir deux petites grand-mères de leurs maisons... Heureusement, un voisin, Gilbert avait une maison à étage, j'ai mis tout le monde là

    
A quelques rues de là, Colette Vexenat s'affaire autour de sa voiture. Elle énumère les vêtements qu'elle stocke dans des sacs en plastique : pulls, pantalons, chaussons...

Cette retraitée récupère des habits et des biens inutilisés pour les envoyer à des sinistrés. Car vingt ans après, Colette n'oublie pas.

On sait ce que c'est que d'avoir tout perdu à Cuxac. Alors on essaie d'aider chaque fois qu'on peut. Quand d'autres sinistrés à la télévision, on repense à ce qu'on a vécu, à ce qui les attend.


Lors des inondations de l'automne 2018, celles qui ont dévasté Trèbes et Villegailhenc, les digues qui protègent aujourd'hui le quartier des Garrigots ont parfaitement rempli leur rôle.

Mais, pour ceux qui ont vécu l'inondation du 13 novembre, même 20 ans après, le traumatisme reste présent.

Certains ont pris l'habitude de dormir loin de chez eux, les jours de forte pluie.
Vue aérienne d'un lotissement de Cuxac-d'Aude, entouré par l'eau, le 14 novembre 1999, suite aux inondations provoquées par les violentes pluies des derniers jours qui ont causé la mort de cinq personnes dans le village.
Vue aérienne d'un lotissement de Cuxac-d'Aude, entouré par l'eau, le 14 novembre 1999, suite aux inondations provoquées par les violentes pluies des derniers jours qui ont causé la mort de cinq personnes dans le village. © PASCAL PAVANI / AFP


Les inondations les plus meurtrières d'Occitanie


Les 12 et 13 novembre 1999, une tempête suivie de pluies diluviennes, tombant pendant 36 heures par endroits, touche l'Aude, les Pyrénées-Orientales, le Tarn et l'Hérault.
Le bilan est lourd : 35 morts dont 26 dans l'Aude (25 décès et un disparu).
Plus de 400 communes seront classées en catastrophe naturelle.
 
Il a fallu 15 ans pour que le département de l'Aude retrouve son visage d'avant les inondations.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries souvenir histoire