• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Inondations dans l'Aude : le relogement pérenne de tous les sinistrés sera long

Au lendemain des inondations, à Puicheric (Aude), le 16 octobre 2018. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP
Au lendemain des inondations, à Puicheric (Aude), le 16 octobre 2018. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP

C'était il y a six mois. Le 15 octobre 2018, des trombes d'eau s'abattent sur le département de l'Aude. Bilan : 14 victimes et des milliers d'habitations sinistrées. France 3 Occitanie propose une émission spéciale dimanche 21 avril à 10h50.

Par Alexandre GRELLIER et Sylvie BONNET

C'est l'exemple de Sophie Mas. A l'automne dernier, elle habitait Verzeilles, un village lourdement touché par les inondations. Dans la nuit du 15 octobre, son compagnon et elle ont tout perdu. Leur maison, une location, est devenue inhabitable. 
Depuis quelques mois, Sophie est relogée dans un appartement à Pomas. 
Sophie accompagnée par l'association Solihab est satisfaite de son relogement. / © F3LR
Sophie accompagnée par l'association Solihab est satisfaite de son relogement. / © F3LR

Ça a été un soulagement de trouver quelque chose de provisoire mais qui correspond à nos attentes: un appartement avec deux chambres et tout meublé...ça a été le grand plus!
 

Quand le fond d'urgence supplée les assurances 


Sur les 30 000 euros de perte déclarés à leur assurance, Sophie et son compagnon ont été remboursés de 16 000 euros seulement. Il a fallu racheter les voitures, des vêtements et des produits de première nécessité.
Heureusement, la jeune femme a pu compter sur le fonds d'aide au relogement d'urgence, le FARU. Un dispositif d'état qui aide les sinistrés pendant les six premiers mois, par exemple pour payer leur loyer.


"Il y a un gros travail d'accompagnement administratif et de soutien à l'administratif, explique Laura Cebti, directrice du service social de Soliha Méditerranée. Mais aussi d'accompagnement dans la recherche de logements, beaucoup de visites. Et aussi un accompagnement pou rechercher des véhicules"

 

De nombreux dossiers encore en suspend

  
 Au total depuis octobre, plus d'un millier de personnes ont été accompagnées par l'association Soliha pour le relogement d'urgence. C'est la préfecture de l'Aude qui a confié cette mission à la structure. Mais la fin prochaine de la prise en charge par le Faru risque de compliquer la donne...

"Certaines personnes n'ont pas eu de prise en charge de leurs travaux, n'ont pas leurs assurances débloquées" précise Anissa Escur, directrice adjointe de Soliha. "Donc ces personnes sortent du dispositif du fonds d'aide au relogement d'urgence. Mais aujourd'hui, on doit continuer à offrir une prise en charge adaptée en terme de relogement temporaire."


Le relogement définitif de tous les sinistrés sera long. La préfecture de l'Aude a reconduit la mission de l'association Soliha pour 6 mois.

Le reportage dans l'Aude d'Alexandre Grellier et Frederic Guibal
Les sinistrés de l'Aude, 6 mois après.
alexandre Grellier et Frederic guibal font le point sur le relogement après les inondations d'octobre 2018. - F3LR


 

Dimanche en politique 21 avril à 10h50: édition spéciale

Six mois après les inondations meurtrières d'octobre 2018 dans l'Aude, la population tente de penser ses plaies et de se reconstruire. Les rédactions de France 3 Occitanie se mobilisent pour une émission spéciale dimanche 21 avril à 10h50.

Depuis le village de Lastours dans l'Aude, Valérie Luxey Cohen et Laurent Dubois, reviendront sur les inondations du 15 octobre 2018 et feront un état des lieux :  impacts sur la population, l'économie et les biens matériels.
 
Dimanche en politique donnera la parole aux sinistrés, aux élus, aux assureurs et aux nombreux acteurs qui se battent pour aider les communes impactées.

  • Quelles sont les conséquences sur l'environnement ?
  • A quoi ont servi les aides de l'état ?
  • Que reste-t-il encore à faire pour reconstruire les communes ? 

 
Valérie Luxey Cohen et Laurent Dubois tenteront de répondre ces questions avec leurs invités : 

  • Claude Vo Dinh, Secrétaire Général de la Préfecture
  • Christian Magro, Président du Syndicat Mixte Aude centre
  • Max Brail, Maire de Lastours
  • Guy Auge, association des mines de Salsigne
  • Frédéric Rouanet, représentant des vignerons de l'Aude
  • Pierre Vera, Président de la Chambre des métiers et artisanat de l'Aude
  • Bernard Datin, assureur retraités - SOS assurés
  • Latifa Ech-Chetouani, Cheffe d'entreprise
  • Marco Nuding, sinistré des inondations
  • Alexandre Grellier, journaliste de France 3 Carcassonne

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus