• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La police de Carcassonne abusée par un plaisantin de 15 ans qui menaçait de se suicider

Carcassonne - Hôtel de police - février 2013. / © F3 LR E.Jubineau
Carcassonne - Hôtel de police - février 2013. / © F3 LR E.Jubineau

La police de Carcassonne s'est mobilisée dans la nuit de dimanche à lundi, pour secourir un adolescent de 15 ans qui avait envoyé à une amie des textos annonçant un suicide imminent. L'auteur des sms a finalement été découvert sain et sauf, reconnaissant une "plaisanterie", un canular.

Par Fabrice Dubault


Le jeune garçon, originaire des Alpes de Haute-Provence, a été "retenu plusieurs heures en garde à vue au commissariat pour s'expliquer sur ces fausses informations ayant exposé la police à des recherches inutiles", a déclaré à l'AFP, le directeur de la sécurité publique de l'Aude, Pascal Dumas.

Le parquet, a-t-on ajouté de même source, "a décidé de classer le dossier sans suite mais a saisi un juge des enfants pour prendre des mesures d'assistance éducative à l'égard de cet adolescent", a ajouté M. Dumas.

"Il disait être venu voir des amis à Carcassonne, mais ce garçon, plutôt têtu, a refusé de donner son adresse à Carcassonne", a ajouté le chef de la police.


Selon le site internet du journal L'Indépendant, qui a révélé les faits lundi après-midi, la police carcassonnaise a été saisie par le centre opérationnel de la gendarmerie (COG) des Alpes-de-Haute-Provence, qui venait d'être alertée par une amie du jeune homme, destinatrice de textos alarmants.

"Nous avons été prévenus à 3h45 que l'adolescent risquait de se jeter sous un train près de la gare de Carcassonne. Nous avons mobilisé des équipes, son portable a été géolocalisé et nous l'avons retrouvé vers 4h50", rapporte M. Dumas.
"Il était en bonne santé et a expliqué qu'il avait fait une plaisanterie: ce n'est pas une chose à faire par amusement, on a mobilisé des hommes qui auraient dû se consacrer à d'autres tâches pour la sécurité des citoyens", a-t-il souligné.

Sur le même sujet

... adoptée par les cyclistes

Les + Lus