Pénurie des secrétaires de mairie dans l’Aude : des communes rurales en danger

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ophélie Le Piver
Dans l'Aude, 64 secrétaires de mairies partiront à la retraite d'ici 5 ans
Dans l'Aude, 64 secrétaires de mairies partiront à la retraite d'ici 5 ans © Frédéric Guibal/France3

Le problème est national mais particulièrement prégnant dans l’Aude : 64 secrétaires de mairie partiront à la retraite d’ici 5 ans. Les collectivités s'inquiètent de ne pas trouver de candidats. La fonction de secrétaire de mairie bien qu’indispensable est pourtant méconnue.

Dans les communes rurales, elles sont bien souvent le premier interlocuteur des habitants. Car oui, les secrétaires de mairie sont généralement des femmes. Leurs missions sont variées, leur rôle indispensable. Ce sont elles qui s’occupent des affaires courantes de la commune et qui font le lien entre le maire et les administrés. 

Le secrétaire de mairie : un gestionnaire de village

Il est l'exception qui confirme la règle, Pierre Barthas a passé une partie de sa vie entre les murs de la mairie de Peyriac-Minervois dans l’Aude. En 36 ans, ce petit-fils de maire a travaillé avec 3 de ceux qui ont succédé à son grand-père. La gestion de la commune n’a donc plus aucun secret pour lui. “On connaît le village par cœur !”, précise-t-il.  “Même sur le terrain : où sont les réseaux d’égouts, où sont les réseaux d’eau… À tel endroit il y a eu ce changement, là il y avait une maison qui a été démolie pour y construire ceci… Quand on est ancien on connaît le terrain.” Préparer les conseils municipaux, rechercher des subventions ou encore suivre les chantiers…

“La première fois que j’ai fait un mariage, si je n’avais pas eu le secrétaire de mairie pour m’aider avec tous les textes, j’aurais eu du mal !”

Denise Gils, maire de Peyriac-Minervois

Dans une petite commune, impossible de déléguer. Tous les dossiers passent par lui. La relation avec le maire est donc primordiale. "C' est un appui technique important”, insiste Denis Gils, la maire de Peyriac-Minervois. “Je connais certains domaines, mais je suis loin de maîtriser tout ce que peut faire un secrétaire de mairie. Par exemple, l’urbanisme, il y a beaucoup de tâches et je ne les connaît pas toutes !”

Anticiper le remplacement des secrétaires de mairie

Pierre partira à la retraite dans un peu plus d’un an. Mais devant l’importante quantité de connaissances à transmettre, il forme déjà sa remplaçante : Mathilde Bèzes, l’actuelle agent d’accueil de la mairie. “Il faut connaître un peu tout, tout ce qui est géré par la mairie”, résume la future secrétaire de mairie. “Aussi bien la comptabilité que l’urbanisme, l’état civil, les élections… C’est très très riche et donc ça peut poser des problèmes si on a des lacunes dans certains domaines mais c’est ce qui fait aussi que ce métier est intéressant” 

Une fonction qui implique donc de nombreuses responsabilités mais pour un salaire de départ généralement bas : rarement au-dessus du SMIC (environ 1250 euros net par mois pour 35h de travail). Dans ces conditions, les candidats se font rares. C’est l’une des raisons qui a poussé Madame le maire à recruter celle qui sera sa première collaboratrice, deux ans avant sa prise de fonction. “C’est vraiment très complexe de trouver quelqu’un et c’est pour ça qu’il faut s’y prendre très tôt”, explique-t-elle. “On n'envisage pas de remplacer quelqu’un à un poste comme celui-là en quelques mois. Et puis, il faut quand-même qu’il y ait du temps pour une passation de connaissances.”

64 départs à la retraite en 5 ans

Dans l’Aude, 64 secrétaires de mairie partiront à la retraite d’ici 5 ans. Ce chiffre inquiète les collectivités du département. Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale a donc mis en place un dispositif de recrutement externe auprès des missions locales, Pôle emploi, Cap emploi et les universités de la région. Des formations sont ainsi proposées aux étudiants et demandeurs d’emplois.

Mais la fonction ne séduit pas. “Le métier est mal connu”, déplore Serge Brunel, le président du Centre de Gestion. “Il souffre aussi de ce qu’étaient aussi avant les secrétaires de mairie que l’on considérait plus comme la secrétaire du maire qu’un secrétaire de mairie. Alors qu’aujourd’hui, avec la décentralisation, c’est vraiment un poste clé avec de vrais enjeux et une collectivité à gérer. Et je suis persuadée qu’il faut revaloriser leur salaire. ” 

Cms-ContentHasMedia_14740573

En février prochain, 28 nouveaux secrétaires de mairie termineront leur formation et pourront donc être embauchés dans une collectivité. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.