Résultats Municipales-coronavirus à Carcassonne : le maire sortant Gérard Larrat en tête du premier tour des élections

Gerard Larrat (LDVD) en tête du premier tour des élections municipales de Carcassonne - 15 mars 2020 / © CLAUDE BOYER
Gerard Larrat (LDVD) en tête du premier tour des élections municipales de Carcassonne - 15 mars 2020 / © CLAUDE BOYER

Dans l'Aude, à Carcassonne, le maire sortant Gérard Larrat (LDVD) est en tête avec 32,8% des voix. 

Par Joane Mériot

Avec ses 45 895 habitants, Carcassonne est aujourd’hui la capitale du département mais la deuxième commune la plus peuplée de l’Aude seulement. La ville a perdu un millier d'habitants sur les 5 dernières années alors que sa voisine Narbonne en gagne.

En tête de ce premier tour, Gérard Larrat (LDVD), maire sortant avec 32.8 % des voix puis Tamara Rivel (LSOC) avec 18.25 %, Edgar Montagné (LRN) avec 16.52 % des voix, Xavier Bigot (LDVG) avec 11.95 % des voix, Jean-Noël Crouzet (LDIV) avec 8.15 %, Marie-Hélène Regnier (LREM) avec 7.83 % des voix et enfin Christine Pujol (LDIV) avec 4.47 %.

 

 

Une union de la gauche pour le second tour ? 


Une satisfaction et un espoir pour Tamara Rivel du parti socialiste, arrivée en seconde position : "c'est une grande satisfaction et un remerciement que j'adresse à l'ensemble des carcassonnais qui ont fait le choix de mettre le RN en troisième position alors qu'il était en première position à Carcassonne depuis quelques années déjà. Je remercie les Carcassonnais qui ont voté pour notre liste, cela affiche l'espoir qu'ont les carcassonnais pour que revive leur ville, une réelle démocratie, un réel élan pour rénover notre ville. Nous avons de l'espoir pour le second tour, c'est jouable car l'ensemble des forces démocratiques en dehors de la liste de droite peuvent faire en sorte que nous trouvions et là j'en appelle à la responsabilité de tous et de notre liste aussi l'union pour que nous gagnions au second tour. L'union se passera sans aucun doute et je l'éspère avec la liste de Xavier Bigot, la liste citoyenne écologique, et Jean-Noël Crouzet, pour batir cette ossature d'un nouvel espoir pour Carcassonne.
 

Une participation en baisse de plus de 20 points par rapport à 2014

Le gouvernement a déclaré ce samedi soir, lors d'un discours prononcé par Edouard Philippe, veille du premier tour des élections municipales, le stade 3 de l'épidémie de coronavirus. Ce qui signifie que le virus circule désormais sur tout le territoire français. Le passage à ce stade 3 implique des déplacements restreints.
D'ailleurs, lors de son discours, le premier ministre a également annoncé la fermeture « jusqu’à nouvel ordre » de tous les « lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays ». 

En revanche, il a annoncé le maintien du premier tour des élections à condition de « respecter strictement les consignes de distanciation et de priorisation des personnes âgées et fragiles », a ajouté Edouard Philippe, en demandant « calme » et « civisme » aux Français. Un choix que les français n’ont pas compris et ont choisi de dénoncer.

Et les français ont très largement exprimé leur mécontentement et leur peur. Beaucoup ne se sont pas rendus dans les bureaux de vote, faisant naître une abstention record au niveau national, mais local aussi.

A midi déjà, le taux de participation dans l'Aude affaichait une baisse par rapport aux dernières éléctions de 2014. A la fin de ce premier tour des élections, le taux de participation était de 40,46% à Carcassonne. 

Elections municipales 2014 à Carcassonne :

1er tour : 63,88%
2nd tour : 68,87 %

Elections municipales 2009 à Carcassonne : 

1er tour : 57,69 %
2nd tour : 63,30 %
 
 

Une campagne contre Gérard Larrat 

Pourtant à Carcassonne sept candidats se sont presentés pour ces municipales pour faire tomber Gérard Larrat (LDVD), maire sortant et candidat à sa propre réelection. En 2008, le candidat avait été élu maire mais son élection avait été contestée ce qui avait conduit à une annulation par le Conseil d’Etat du vote pour cause d’irrégularité dans le scrutin. C’est son opposant, Jean-Claude Perez (PS), qui sera finalement élu lors des nouvelles élections. Mais en 2014, il reprend la main. Pendant son mandat, il s'est attelé principalement à transformer la ville de Carcassonne, avec son plan de réfection de 250 façades d'immeubles notamment. 

Face à lui, se déclare six autres candidats : Edgar Montagné (LRN) , Jean-Noël Crouzet (LDIV), Xavier Bigot (LDIVG), Christine Pujol (LDIV), Tamara Rivel (LSOC) et Marie Hélène Regnier (LREM).


Les résultats précis dans votre commune de Carcassonne et ses alentours 
 


Retrouvez les résultats des élections du premier tour pour la ville de Carcassonne sur le site de France Info.

 

Sur le même sujet

Les + Lus