VIDEO. Feu d'artifice : voir ou revoir l'embrasement de la Cité de Carcassonne

Publié le Mis à jour le
Écrit par O.Le Creurer, F.Guibal et I.Petit-Félix

C'est LE feu d'artifice en Occitanie. Et c'est même le plus important en France après celui de la Tour Eiffel. L'embrasement de la Cité Médiévale de Carcassonne a une nouvelle fois attiré une foule immense. Nous vous proposons de le voir ou le revoir en intégralité avec son célèbre bouquet final.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Combien étaient-ils ? 500 000 ? 600 000 ? Comme il s'agit d'un spectacle gratuit, il est bien difficile d'évaluer l'affluence de cette édition 2022. Toujours est-il que le public s'est une nouvelle fois massé autour de la Cité de Carcassonne pour assister à ce spectacle grandiose ce jeudi 14 juillet 2022.

Tous les 14 juillet, à partir de 22h30 et pendant plus de 25 minutes, vous pouvez admirer un embrasement en bleu, blanc, jaune, vert, rouge, doré et un bouquet final grandiose. Plus de 1200 impacts en 6 secondes sur 600 mètres de façade.

Le Feu d’artifice de la Cité Médiévale a fait son grand retour à Carcassonne en 2022 avec pour thème «LES FEUX DE JOIE».

Voir ou revoir le feu d'artifice 2022 en intégralité

Images de Frederic Guibal

durée de la vidéo: 25 min 58
Feu d'artifice 2022 à Carcassonne : embrasement de la Cité Médiévale ©FTV

Un peu d'histoire

En 1998 la ville de Carcassonne célébrait le centenaire de l’embrasement de sa cité légendaire : en effet le 14 août 1898 avait lieu à Carcassonne l’arrivée des « Cadets de Gascogne », compagnie composée des notoriétés les plus éminentes de la littérature, de l’art et de la politique.

A cette occasion la ville organisa de grandes fêtes en l’honneur de ces visiteurs prestigieux : reconstitution historique, concerts, bals, illuminations, défilés, salves d’artillerie, retraite aux flambeaux, banquets…
Pour clôturer ces fêtes, dès la tombée de la nuit, la cité s’embrasa toute entière et ne fut plus qu’un énorme bloc de pierre incandescent. L’idée d’embraser la cité par des feux de Bengale revient à Achille Rouquet (1851-1928) fondateur de la Revue Méridionale. Il était aussi peintre, graveur, poète et félibre.

Après ce premier embrasement, il sollicita le maire de Carcassonne, Monsieur Jules Sauzède, pour la réédition annuelle de l’embrasement. Depuis, celui-ci a lieu chaque année, le soir du 14 juillet et a atteint une renommée mondiale.