• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le duo socialiste Delga-Alary à la conquête de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

Carole Delga avec Damien Alary / © F. Valéry / France 3
Carole Delga avec Damien Alary / © F. Valéry / France 3

La secrétaire d'État Carole Delga et le président de Languedoc-Roussillon Damien Alary ont officialisé mercredi, à Castelnaudary, leur "binôme" pour conquérir la présidence de la nouvelle grande région, Carole Delga se disant prête à quitter le gouvernement "à la rentrée", si elle était investie.

Par Fabrice Dubault avec afp


Les deux candidats socialistes ont expliqué, lors d'une conférence de presse à Castelnaudary, dans l'Aude, qu'ils entendaient mener cette bataille électorale ensemble. Mais c'est bien Carole Delga qui sera tête de liste et, "en cas de victoire, la présidente de la grande région", a précisé Damien Alary.

"Quand nous débuterons la campagne (en cas d'investiture par les militants socialistes), je ne resterai pas au gouvernement. Je serai à 100% candidate en campagne", a annoncé la secrétaire d'État au Commerce, à l'artisanat et à la consommation.


Interrogée sur le début de la campagne et donc sur son éventuel départ du gouvernement, Mme Delga l'a situé "à la rentrée, en septembre".

Les militants socialistes seront appelés à choisir leur tête de liste le 5 février.

Castelnaudary (11) : Carole Delga et Damiien Alary candidats socialistes à la région
Reportage F3 MP

Carole Delga future présidente PS de la grande région Midi-Pyrénées - Languedoc-Roussillon ?

Après la décision de Martin Malvy, président sortant du Conseil régional de Midi-Pyrénées, de ne pas se représenter à 79 ans, Mme Delga, 43 ans, apparaît comme favorite pour l'investiture.
Maire de Martres-Tolosane (à 60 km de Toulouse), Mme Delga devra toutefois, avec M. Alary, affronter le maire PS de Rodez Christian Teyssèdre, qui a également déposé sa candidature.
Outre la bataille interne au PS, le Parti radical de gauche, allié gouvernemental du PS, a fait savoir par la voix de son président Jean-Michel Baylet qu'il voulait une tête de liste dans une des 13 nouvelles régions et que Midi-Pyrénées / Languedoc-Roussillon semblait tout indiquée pour une candidature de la ministre du Logement Sylvia Pinel.

Le PRG avait obtenu la tête de la liste PRG-PS aux dernières élections européennes de 2014 dans la circonscription Sud-Ouest.
"Il n'y aura pas de guerre de personnes entre Sylvia et moi. Nous nous connaissons avec Sylvia depuis de nombreuses années et nous nous apprécions", a réagi Mme Delga.
"Ce sont des décisions qui se prennent entre états-majors des partis et je suis sereine. Nous saurons trouver un terrain d'entente avec le PRG comme nous l'avons toujours fait", a-t-elle ajouté.

La nouvelle région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon, dont le nouveau nom sera déterminé par la future assemblée selon M. Alary, sera l'une des plus grandes de France en terme de superficie (72.000 km2) et de population (5,6 millions d'habitants environ). Elle abrite également deux métropoles importantes, Toulouse et Montpellier.

Le poids économique de la nouvelle grande région
Reportage F3 MP

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus