Le cimetière de Gruissan vandalisé, une vingtaine de tombes taguée avec des croix gammées

C'est un policier municipal qui a découvert le vandalisme dimanche 12 juillet: des inscriptions antisémites et des croix gammées ont été taguées sur une vingtaine de tombes. La brigade de recherches de la gendarmerie de Narbonne est en charge de l'enquête.

Gruissan (Aude) - le cimetière- archives.
Gruissan (Aude) - le cimetière- archives. © Google street view
"Mort aux Français", "Mort aux Juifs", "Vendus", "Crève" : ces inscriptions, accompagnées de croix gammées, ont été retrouvées, taguées au feutre noir sur une vingtaine de tombes du cimetière de Gruissan dans l'Aude, dimanche 12 juillet en début de matinée.
 
Le cimetière a été fermé pour que la cellule identification de la gendarmerie de Carcassonne puisse effectuer les relevés d'empreintes et de toutes traces laissées par le ou les vandales.
Les tombes semblent avoir été choisies au hasard et elles n'ont pas été cassées. La brigade de recherches de la gendarmerie de Narbonne est en charge de l'enquête.
Gruissan (Aude) - le cimetière- archives.
Gruissan (Aude) - le cimetière- archives. © Google street view

Contactée, la mairie de Gruissan n'a pas souhaité s'exprimer "afin de faciliter le travail des enquêteurs". Mais dans un communiqué envoyé à France 3 Occitanie, elle précise que "le cimetière restera fermé et donc inaccessible pour les besoins de l'enquête judiciaire".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers antisémitisme société police sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter