Corps carbonisé à Fleury-d'Aude : 4 hommes mis en examen pour coups mortels et écroués à Narbonne

4 des 5 hommes interpellés mercredi dans cette affaire de meurtre, dont le cadavre a été retrouvé brûlé au gouffre de l'Oeil Doux, ont été mis en examen ce vendredi à Narbonne et écroués. 3 pour coups mortels en réunion et 1 pour recel de cadavre et modification de scène de crime.
© FR3 Occitanie / Frédéric Guibal
5 personnes ont été arrêtées mercredi dans le cadre de cette affaire de meurtre survenue à Fleury-d'Aude, en novembre dernier. Le corps d'un homme était ensuite retrouvé carbonisé dans le massif de la Clape, sur le parking du Gouffre de l'Oeil Doux.

4 hommes étaient toujours jeudi soir en garde à vue à la gendarmerie de Narbonne. Déférés, ce vendredi, devant un juge, les 4 suspects âgés de 21, 35, 37 et 57 ans ont été mis en examen.
3 pour coups mortels en réunion et le plus âgé, pour recel de cadavre et modification de scène de crime.


Selon les investigations des enquêteurs techniciens criminels de la gendarmerie, la victime a été passée à tabac à son domicile par les 3 suspects les plus jeunes, puis laissée au sol. A l'origine de l'affaire, un différend de 50 euros portant sur un deal de drogue.
Le lendemain, l'homme âgé de 21 ans voisin de la victime s'inquiète de ne pas le voir. Il rentre dans l'appartement par la porte qu'ils avaient fracturé la veille et découvre la victime décédée.

Il prévient alors son père, âgé de 57 ans et les 2 hommes décident de cacher le cadavre en le transportant à la campagne.

Seulement, peu avisés, les 2 individus ne connaissant pas la route pour se rendre au gouffre de l'Oeil Doux demandent leur chemin à 4 reprises. Autant de témoins qui interrogés par les gendarmes permettent d'établir une chronologie et surtout d'identifier les auteurs des faits.
Les 2 hommes transportant le corps l'ont ensuite incendié sur le parking du gouffre, probablement pour essayer de couvrir leurs traces pensaient les enquêteurs mais pas du tout. La décision de brûler le cadavre aurait été prise parce qu'il faisait nuit et qu'ils ne trouvaient pas le chemin menant au gouffre.

L'autopsie avait permis de mettre en exergue les nombreux coups portés à la victime et montrait également des traces de strangulation. En revanche, elle n'a pas permis de déterminer avec exactitude les causes du décès, a ajouté le parquet.

durée de la vidéo: 01 min 24
Narbonne : affaire du corps carbonisé de Fleury-d'Aude-: 4 hommes mis en examen pour coups mortels et écroués ©F3 LR

Macabre découverte près du gouffre de l'Oeil Doux


Il était 22 heures, le 21 novembre 2017, lorsque des passants sont alertés par des flammes en bord de la route, sur un parking près du gouffre de l'Oeil Doux, dans l'Aude. Ils trouvent alors un corps partiellement carbonisé, posé sur un meuble incendié pouvant ressembler à un canapé.

Une semaine plus tard, les analyses ADN et le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG) ont parlé. L'homme dont le corps carbonisé a été retrouvé à Fleury-d'Aude est identifié.
Âgé de 43 ans, la victime originaire de Carcassonne est un homme qui vivait dans le centre de Narbonne depuis peu. Il était connu de la justice pour divers délits, bénéficiait d’une mesure de tutelle et était relativement isolé socialement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société violence police sécurité