Covid. Carcassonne : Jean Castex a rencontré les soignants du CHU et les professionnels du tourisme ce mercredi

Le Premier ministre dans l’Aude ce mercredi. Face à la flambée des cas de Covid, Jean Castex a débuté sa visite par le centre hospitalier de Carcassonne. Puis il s’est rendu à la préfecture pour une réunion avec les professionnels de l'hôtellerie-restauration et une conférence avec Emmanuel Macron.

En présence du maire de Carcassonne, Gérard Larrat et du préfet de l’Aude, le Premier ministre a commencé sa visite dans l’Aude ce mercredi matin par la rencontre avec les professionnels de santé de l’hôpital de Carcassonne.

Dans l’Aude, 74 personnes Covid+ sont actuellement hospitalisées, dont 13 en réanimations. La semaine dernière, le plan blanc a été déclenché à nouveau dans tous les hôpitaux d’Occitanie.

La société est fatiguée, incandescente mais le gouvernement doit tenir un discours ferme, sérieux et responsable.

Jean Castex.

Jean Castex a questionné un médecin sur l’organisation de l’hôpital entre l’activité saisonnière, suite à l’arrivée des touristes, et la reprise épidémique : voici sa réponse « on fait face parce qu’on est une équipe » déclare-t-il. « C’est le défi. Avec ces successions de vagues, on a parfois de la lassitude parmi les personnels de santé ».

On a beaucoup plus de cas. L’activité a augmenté par rapport aux trois précédentes vagues...

Infirmière du CHU de Carcassonne.

Interrogés par le Premier ministre, plusieurs infirmiers du CHU ont, à leur tour, expliqué à Jean Castex le profil des cas de Covid pendant cette quatrième vague : « Des patients plus jeunes, non vaccinés et dans un état grave ». Jean Castex a alors rebondi sur ce point : « Non vacciné : c’est le cœur de la problématique ».

Une rencontre avec les professionnels du tourisme

Après sa visite au CHU de Carcassonne, Jean Castex s’est rendu à la préfecture de l’Aude où, il a rencontré les professionnels de l’hôtellerie-restauration suite à la mise en place, ce lundi, du pass sanitaire.

"Il y en a que le pass sanitaire inquiète, c'est leur droit. Mais n'oublions pas qu'il y a des gens, plus nombreux, mais peut-être plus silencieux, que le pass sanitaire rassure", a-t-il plaidé lors de cette rencontre avec des élus locaux et des professionnels du tourisme.

Une visioconférence avec le Président Macron depuis Carcassonne

Depuis la préfecture, le Premier ministre a aussi suivi un nouveau conseil de défense sanitaire, en visioconférence avec Emmanuel Macron qui lui se trouvait au fort de Brégançon.

Cet après-midi, c’est à Leucate, dans un centre de vaccination, qu’il terminera sa visite. L’Occitanie, sévèrement touchée par la 4ème vague fait partie des régions les moins vaccinées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 politique