Gruissan : comment protéger les oiseaux de la réouverture des plages au public avec le déconfinement

L'ouverture des plages coïncide avec le début de la période de nidification des oiseaux. Le parc naturel régional de la Narbonnaise se mobilise pour protéger les nids situés près des plages ou des lieux de passage. Sur le terrain et sur Internet grâce à une première, une météo des oiseaux.
 

Une sterne s'apprête à pondre dans le sable sur la plage des châlets à Gruissan dans l'Aude.
Une sterne s'apprête à pondre dans le sable sur la plage des châlets à Gruissan dans l'Aude. © François Jobard France 3 Occitanie
A Gruissan, la plage des châlets accueille déjà ses premiers visiteurs. Une colonie de sternes naines et de gravelots à colliers interrompus. Deux espèces rares et protégées qui viennent d'Afrique pour nicher sur les côtes du Languedoc. Le parc naturel régional de la Narbonnaise, la ligue de protection des oiseaux et la ville de Gruissan ont donc installé un enclos. Pour protéger les nids des promeneurs qui peuvent affluer après la réouverture des plages.
 

Ce sont des oiseaux qui pondent de petits oeufs à même le sable, on ne les distingue pas. Les gens peuvent se promener et marcher sur les nids sans même s'en rendre compte, explique Kattalin Fortuné-Sans, chef du pôle biodiversité pour le parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.


Ce sont en tout huit espèces d'oiseaux protégées qui viennent pondre leurs oeufs sur le littoral languedocien. Pour les préserver, le parc a créé un outil unique en France, la météo des oiseaux. Une carte interactive, réactualisée chaque semaine par des ornithologues. Le grand public peut la consulter avant d'envisager une balade ou une activité nautique.

C'est une carte où on peut repérer une plage ou un spot. Si le pictogramme est rouge, cela signifie qu'un oiseau niche à proximité. On peut adapeter son comportement et choisir une plage où le pictogramme est jaune, pour le bien des oiseaux, détaille Kattalin Fortuné-Sans.

Carte des nidifications d'oiseaux du parc naturel régional de la Narbonnaise.
Carte des nidifications d'oiseaux du parc naturel régional de la Narbonnaise. © François Jobard France 3 Occitanie

Mais de mai à juin, les oiseaux peuvent pondre partout sur le littoral. Les ornithologues et les associations demandent donc au grand public de protéger la biodiversité et d'ouvrir l'oeil.

Voir le reportage de Daniel De Barros et François Jobard, France 3 Occitanie 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature environnement déconfinement société littoral aménagement du territoire
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter