Aude : un millier de personnes contre les restrictions d'accès à la plage de la Vieille-Nouvelle

La plage de la Vieille-Nouvelle à Port-la-Nouvelle, dans l'Aude, sera inaccessible dès cet été aux engins à moteurs. Environ un millier de personnes se sont réunies, samedi, pour protester contre cette fermeture programmée.

Grosse mobilisation pour la défense de l'accès à la plage de la Vieille-Nouvelle à Port-la nouvelle, dans l'Aude - 16 avril 2016
Grosse mobilisation pour la défense de l'accès à la plage de la Vieille-Nouvelle à Port-la nouvelle, dans l'Aude - 16 avril 2016 © D. Aldebert / France 3 LR

Première manifestation et grosse mobilisation pour la défense de l'accès à la plage de la Vieille-Nouvelle à Port-la-Nouvelle, dans l'Aude. Cet été, la plage sera interdite aux véhicules à moteur.

Un millier de manifestants


Rejoindre la mer deviendra une véritable expédition cet été. Inacceptable pour les manifestants mobilisés, samedi, dans les rues de Port-la-Nouvelle. Ils étaient un millier : usagers de la plage et amateurs de sports de glisse, mais dans le cortège aucun élu. Ils sont vent debout contre la décision de l'État d'interdire la circulation des véhicules à moteur sur le sable : seul moyen d'accès direct aux 6 kilomètres de plage de la Vieille-Nouvelle.

Application de la loi littoral


Car l'Etat veut une application stricte de la loi littoral dans cette réserve naturelle et propose aux visiteurs des parkings. Un premier de 150 places interdit aux remorques des pratiquants de sport de glisse se trouverait à 400 mètres, un autre de 500 places à 2 kilomètres. Pour les manifestants, c'est une aberration. Ces aménagements auraient pour conséquence de condamner ce spot réputé dans le monde entier.

durée de la vidéo: 02 min 01
Aude : un millier de personnes contre les restrictions d'accès à la plage de la Vieille-Nouvelle


Bras de fer engagé avec l'État


Le collectif de la plage de la Vieille-Nouvelle a fait circuler une pétition qui déjà recueilli plus de 6.000 signatures. Il déplore le manque de concertation avec l'État qui ne tiendrait pas compte de leur contre proposition.
Le bras de fer avec l'État est engagé. Car si en 2016 seule la plage de la Vieille-Nouvelle est visée, en 2017 les autres plages du département, soit 18 kilomètres entre Gruissan et la Palme seront aussi concernés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social environnement société méditerranée mer sorties et loisirs sports nautiques sport littoral aménagement du territoire