Aude : porté disparu pendant 18 heures au large de Gruissan, un véliplanchiste de 53 ans retrouvé vivant

Samedi 3 avril, un groupe de véliplanchistes a signalé la disparition d'un de leurs membres au large de Gruissan, dans l'Aude. Le Cross Med a déployé un grand dispositif pour tenter de retrouver sa trace : l'homme de 53 ans a été récupéré "vivant et conscient" ce dimanche.

Vue aérienne de Gruissan, dans l'Aude.
Vue aérienne de Gruissan, dans l'Aude. © Leyla Vidal / MAXPPP.

Samedi 3 avril, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage en Méditerranée (Cross Med) est contacté aux alentours de 15h30.

Un groupe d'amateurs de planche à voile l'alerte : l'un de leurs membres est introuvable depuis une heure. Ce dernier devait rallier Port-la-Nouvelle avec ses camarades mais il n'est jamais arrivé. Il a été aperçu pour la dernière fois au large de Gruissan, dans l'Aude. 

Le Cross Med déploie aussitôt un grand dispositif pour partir à sa recherche. Il sollicite quatre moyens nautiques des stations de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM), l'hélicoptère Dragon 66 de la Sécurité civile, l'hélicoptère Panther et le Falcon 50 de la Marine nationale ainsi que la vedette Maury des gendarmes maritimes. Une patrouille de sapeurs-pompiers du SDIS 11 participe également à l'opération.

Le véliplanchiste retrouvé en hypothermie

Les secours ont ratissé le périmètre entre Gruissan et Leucate jusqu'à 1h45 du matin samedi. Sans succès. 

Dimanche matin, dès 6h45, deux vedettes SNSM de Port-la-Nouvelle et de Gruissan et un avion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale sont mis à disposition pour poursuivre les recherches.

Aux alentours de 9 heures, c'est l'avion de patrouille qui localise finalement le véliplanchiste. Quelques minutes plus tard, la SNSM de Gruissan le récupère "vivant et conscient". L'homme est ramené à quai à Port-la-Nouvelle, où il est pris en charge par les sapeurs-pompiers.

Originaire de la région toulousaine, la victime de 53 ans a été trouvée dans un état d'hypothermie avancé, après 18 heures dans l'eau. Elle a été évacuée vers le centre hospitalier de Narbonne.

Gare aux dangers en mer

La Préfecture maritime de la Méditerranée rappelle quelques conseils pour pratiquer les sports nautiques en toute sécurité. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature méditerranée disparition faits divers pompiers sports nautiques sport sauvetage