• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Narbonne : 5 salariés d'une boulangerie accusés de violences en réunion filmées

illustration - archives
illustration - archives

Cinq employés d'une boulangerie de Narbonne dans l'Aude qui s'étaient ligués contre un apprenti pour lui faire subir humiliations et violences vexatoires, et avaient diffusé le film de leurs actes sur internet devront répondre de leurs actes devant la justice.

Par Fabrice Dubault


Le jeune homme de 17 ans effectuait un stage dans une boulangerie de Narbonne en août lorsqu'il est devenu le souffre-douleur de cinq employés, trois majeurs et deux mineurs.

Ils sont accusés de lui avoir fait subir non pas des violences physiques mais des humiliations et des comportements qualifiés de "vexatoires" parce que cela
les faisait rire. Il a essuyé des jets de farine, de colorants alimentaires, d'oeufs, a été projeté contre une poubelle.
Mais ce n'est qu'au mois de novembre, en découvrant que les scènes avaient été filmées et diffusées sur des réseaux sociaux que le jeune homme a décidé de porter plainte.  Son préjudice est surtout "moral et psychologique", note-t-on de source judiciaire.

Les cinq auteurs présumés ont été placés en garde à vue mardi. Les deux mineurs seront convoqués devant le juge des enfants le 27 mars, les trois majeurs devant le tribunal correctionnel le 13 juin.

Ils sont poursuivis pour violences en réunion sans incapacité de travail, et enregistrement et diffusion d'images portant atteinte à l'intégrité de la personne.

De source judiciaire, on souligne que les faits ne sont pas constitutifs d'un bizutage car il ne s'agit pas de l'intégration d'un élève dans un milieu scolaire ou péri-scolaire.

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : des passionnés mettent 9 ans pour construire un bateau à vapeur

Les + Lus