Narbonne : des milliers de pigeons voyageurs se perdent lors d'une course internationale

Publié le Mis à jour le

Vendredi 29 juillet 2022, au petit matin, 26 000 pigeons voyageurs ont été lancés dans le ciel de Narbonne (Aude) dans le cadre d'une compétition internationale. Plusieurs milliers ne sont jamais arrivés à destination.

Vendredi dernier, à 7 heures du matin, une nuée de pigeons s'est emparé du ciel narbonnais. Ces 26 149 oiseaux avaient pour objectif de rejoindre la Belgique.

Une association belge chapeaute cet événement international chaque année. La colombophilie a rassemblé cinq nations dans l'Aude : la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne, les Pays-Bas et la France.

Mais certains concurrents ont perdu leur pigeons et se retrouvent avec un sacré trou dans le porte-monnaie.

Un orage dévie les pigeons

La compétition bat vite de l'aile, à une trentaine de kilomètre de l'endroit du lâcher, un orage se mêle de la partie. Les pigeons sont désorientés. Certains ont atterri en Allemagne, loin de la Belgique qu'ils avaient en ligne de mire. D'autres ont tout simplement disparu des radars. 

Les organisateurs, pourtant conscients des conditions météo, ne se sont pas résignés à annuler la course. Jef Cupers, de la Fédération colombophile belge, confie à la RTBF : "La faute incombe à l'Indépendante de Liège, qui organise la course. Nous ne comprenons toujours pas pourquoi ils ont lâché les pigeons. Cette catastrophe aura des conséquences. L'organisation ne pourra sans doute pas organiser de vols l'année prochaine."

La nouvelle traverse même les frontières, dans les pages du journal britannique The Guardian.

"C'est un drame émotionnel, un drame financier"

Les colombophiles n'ont pas uniquement perdu leurs champions mais aussi une coquette somme. Le prix d'un pigeon d'une bonne lignée peut s'élever à plusieurs milliers d'euros. Leur entraînement avant de parcourir ces kilomètres dure jusqu'à trois ans. Les compétiteurs belges ont perdu 4 000 de leurs 11 000 oiseaux en lice.

C’est un drame émotionnel, un drame financier. C’est tout simplement très triste ».

Pascal Bodengien, président de la fédération colombophile belge au micro de la TV belge

La compétition a tout de même rendu un belge heureux : c'est le pigeon de Joseph Liégois qui remporte la course dans la catégorie "vieux" après un vol de 817 kilomètres en douze heures.