Politique : le député européen Eric Andrieu annonce son départ avant de terminer son troisième mandat pour "préparer" son "successeur"

Après 11 années au Parlement européen, Eric Andrieu annonce son départ. Il passe la main, le 2 juin, un an avant le terme de son troisième mandat.

Éric Andrieu a décidé de « tourner la page », un an avant le terme de son mandat de député européen. Un siège qu’il occupe depuis 11 ans. Une annonce que ce membre du Parti Socialiste a rendue public  ce mercredi 29 mars et dont la décision fut mûrement réfléchie. Une volonté politique qu’il assume pleinement.

Lorsque j’ai été élu en 2019, j’ai fait la proposition que j’arrêterais un an avant la fin du mandat afin de préparer mon successeur. Ainsi, ce dernier peut exercer son mandat immédiatement. Je suis défenseur de la démocratie vivante. C’est important de préparer les transitions. C’est important le tutorat.

Éric Andrieu

Cela fait deux ans, qu’il transfère à son successeur ses dossiers avec l’objectif qu’il se fasse un nom et qu’il puisse préparer sereinement la campagne de 2024.  "J’ai préparé la suite ; je trouve que cette approche, de quitter un poste permet un renouvellement de génération, et de passer la main dans des bonnes conditions" poursuit l’eurodéputé.

Ce Narbonnais de naissance, connaît très bien l’intérêt de sa manœuvre. Il a lui-même accédé au Parlement européen, via un départ. Il devient député européen en 2012 en remplacement de Kader Arif qui avait été nommé ministre délégué dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Par la suite, Eric Andrieu est réélu deux fois et devient un spécialiste des questions agricoles.

Un parcours politique bien rempli

Il a commencé son parcours politique très jeune. Il adhère au Parti socialiste en 1986 au sein de la section de Mouthoumet dans l’Aude et devient membre du Conseil fédéral du parti de l’Aude. Dans son fief, il a occupé de nombreuses fonctions, conseiller général de son canton puis vice-président du Conseil général de l’Aude et conseiller régional du Languedoc-Roussillon.

Eurodéputé depuis 2012, il s’est engagé pour protéger la santé, la biodiversité et promouvoir une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Premier vice-président de la commission agriculture et du développement rural dès 2014, puis porte-parole des Sociaux-Démocrates pour les questions agricoles en 2017, il plaide en faveur d’une réforme rapide et en profondeur de la Politique agricole commune (PAC), pour laquelle il est actuellement rapporteur.

Parmi mes plus belles missions, c’est d’avoir été rapporteur principal de la PAC. C’est 38% du budget de l'Union européenne. J’ai gagné le combat des autorisations de plantations pour les vignobles. C’est-à-dire, aujourd’hui, on régule la production par le biais des autorisations de plantation. Ça donne un cadre législatif stratégique et économique.

Eric Andrieu

Parmi ses autres batailles, on peut citer ses prises de position au sujet de la sortie du glyphosate ; de l’interdiction des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles, du scandale du chlordécone notamment. Il a dénoncé les multiples dérogations françaises sur les pesticides et a permis la mise en place d’une commission d’investigation sur le processus des pesticides en Europe.

Il s’est exprimé contre le TTIP, le CETA et le MERCOSUR et a été le premier député européen à demander une évaluation des effets cumulés des accords de libre-échange sur l’agriculture européenne.

Après son annonce de retrait politique, Eric Andrieu a reçu de nombreux hommages de différentes personnalités. Olivier Faure, notamment. 

L’élu, quitte son mandat de politique, mais compte bien rester militant. Eric Andrieu, fêtera bientôt ses 63 ans et échappe à sa manière à la réforme des retraites.

Je ne ferai plus de mandat électif. Je vais d’abord prendre du temps pour moi et réfléchir à des supports de transmission. J’étudie la question de transmission. Être un passeur d’histoire.

Eric Andrieu

À partir du 2 juin, Éric Andrieu sera remplacé par Christophe Clergeau, conseiller régional des Pays de la Loire, avec lequel il a préparé cette transition. Ce dernier conservera l’équipe de collaborateurs de l’eurodéputé.

Eric Andrieu restera dans le paysage de la région, en particulier dans l’Aude, qu’il n’a jamais quitté. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité