Octobre rose : à Narbonne et Perpignan des ateliers d’autopalpation sont proposés pour lutter contre le cancer du sein

A l’occasion de la campagne mondiale de lutte contre le cancer du sein, les initiatives se multiplient pour encourager les femmes à participer au dépistage. A Narbonne, Perpignan et dans de nombreuses grandes villes de France, des ateliers d'autopalpation sont proposés.
Occitanie - les rubans roses, symbole "d'octobre rose" - octobre 2019
Occitanie - les rubans roses, symbole "d'octobre rose" - octobre 2019 © AFP - B. Bedder
Le cancer du sein touche une femme sur 8. Si la maladie est souvent découverte lors d’une visite médicale chez un professionnel, l’autopalpation peut également aider au dépistage.

A l'occasion de la campagne de lutte contre le cancer du sein, appelée "octobre rose" des ateliers sont organisés dans plusieurs grandes villes de France comme Narbonne et Perpignan.
 
L'objectif est d'expliquer aux femmes comment prendre leur poitrine en mains. Grâce à un buste en silicone, elles peuvent apprendre les bons gestes de l'autopalpation.
 

Si tous les mois, on examine, on recherche, on observe, on aura plus de chance de découvrir vite un cancer débutant et de bien le guérir, explique Elisabeth Bouisset, coordinatrice parcours de soins "Serra Dona" à Perpignan. 

 


4.900 nouveaux cas chaque année en Occitanie


Selon l'ARS, en Occitanie, près de 4.900 nouveaux cas de cancer du sein sont déclarés chaque année et plus de 1.000 femmes par an meurent d’un cancer du sein. Le dépistage par mammographie est recommandé aux femmes de 50 à 74 ans. Il est proposé gratuitement mais ne fait pas l'unanimité dans le corps médical.
 
Dépistés tôt, 90% des cancers du sein peuvent se guérir. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cancer santé société femmes octobre rose social pays catalan