Ouveillan : une cave vandalisée par le Comité d'Action viticole

Le caveau de dégustation du domaine Jean Gleyzes a été en partie brûlé dans la nuit de lundi à mardi à Ouveillan, dans l'Aude. Une action revendiquée par le Comité d'Action Viticole. / © Photo F.Guibal
Le caveau de dégustation du domaine Jean Gleyzes a été en partie brûlé dans la nuit de lundi à mardi à Ouveillan, dans l'Aude. Une action revendiquée par le Comité d'Action Viticole. / © Photo F.Guibal

Un incendie criminel, signé du Comité d'Action Viticole, a endommagé un caveau de dégustation, dans le village d'Ouveillan, dans l'Aude. L'inscription "Bandit, Fraude,CAV " a été tagguée sur un mur du domaine Jean Gleyzes. Son propriétaire a porté plainte. 

Par Isabelle Bris

L'incendie criminel, qui a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, a sérieusement endommagé le portail du caveau de dégustation, au coeur du village d'Ouveillan, dans l'Aude. On ne connaît pas encore le montant des dégâts.

C'est le Comité d'Action Viticole qui a signé cette action : l'inscription laissée sur un mur du local commercial du domaine Jean Gleyzes ne fait aucun doute : "Bandit, Fraude, CAV " pouvait on encore deviner mardi midi sur la façade du bâtiment.

Le propriétaire du domaine est allé porter plainte auprès des gendarmes de Narbonne.

L'inscription "Fraudeur, Bandit, CAV " a été retrouvé sur la façade du caveau de dégustation, à Ouveillan, dans l'Aude / © Photo F.Guibal
L'inscription "Fraudeur, Bandit, CAV " a été retrouvé sur la façade du caveau de dégustation, à Ouveillan, dans l'Aude / © Photo F.Guibal


Fraude au vin espagnol


Cet acte de malveillance intervient alors que les organisations syndicales viticoles de l'Aude dénoncent, depuis plusieurs mois, les importations massives de vin espagnol.

En avril dernier, une centaine de viticulteurs audois et catalans avaient monté une opération de contrôle sauvage sur les camions transportant du vin en provenance d'Espagne, au niveau du Boulou dans les Pyrénées-Orientales.

Ils avaient déversé plus de 600 hectolitres de ce vin destiné au marché français, à hauteur du péage de l'autoroute.

Les prix à l'hectolitre des vins de pays espagnols varient entre 30 et 40 euros, alors qu'en France ils se situent entre 70 et 80 euros/hecto. Une concurrence déloyale selon certains viticulteurs de la région.

Plus de contrôles 


Les services de l'Etat ont  promis d'intensifier les contrôles sur ces importations. Ce mercredi, le préfet de l'Aude doit tenir une réunion avec la profession viticole sur ces questions d'importations de vins.

Le sujet devrait aussi être abordé vendredi, à l'occasion de la visite du premier ministre dans l'Aude. Les viticulteurs doivent rencontrer le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, qui accompagnera Manuel Valls lors de ce déplacement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Laurent Papegnies, lauréat du prix Visa d'or de l'information numérique franceinfo

Les + Lus