Aveyron : des éleveurs accusent Rémi Gaillard d'avoir volé un veau

En novembre dernier l'humoriste héraultais Rémi Gaillard tournait une vidéo dénonçant les conditions d'élevage des vaches laitières. Depuis le tournage, un veau manque à l'appel dans une exploitation de Labastide-l'Evêque, en Aveyron. Une pétition vient d'être lancée pour le retrouver.

Par Karine Pellat

Rémi Gaillard s'est fait connaître au début des années 2000 avec ses canulars sur YouTube : "C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui". L'humoriste qui réside à Montpellier s'est aujourd’hui tourné vers la protection animale à travers son association "Anymal".

Une exploitation aveyronnaise


La vidéo a été tournée, de nuit, en octobre 2017. Dans le Cantal, la Haute-Loire et l'Aveyron.
Rémi Gaillard y dénonce l’industrie laitière : des vaches malmenées, enfermées dans l’obscurité et l’insalubrité. Il parle de la traite : réalisée de façon mécanisée par des machines sur des animaux dont les pies sont tellement gonflés que leurs veines semblent prêtes à exploser...
La vidéo a depuis été retirée des réseaux sociaux.


Un veau disparu


Quand la vidéo a été diffusée, un éleveur aveyronnais a reconnu son exploitation. Mais plus insolite : un veau manque à l'appel. L'éleveur est persuadé que l'animal a été dérobé par les membres de l'équipe qui se sont introduits chez lui.


Une lettre ouverte et une pétition


Dans une lettre ouverte, l'éleveur Anthony Marre, chez qui Rémi gaillard a tourné une partie de sa vidéo, demande la restitution de l'animal :


 Tu te présentes comme un lanceur d’alertes mais là, tu défends très mal ta cause, à savoir la maltraitance des animaux. Nous pouvons donc nous demander si l’enlèvement d’un jeune veau de son milieu de vie, n’est-il pas une forme de maltraitance ? Comment ce veau a-t-il survécu sans le lait de sa mère ? Tout simplement qu’est devenu ce pauvre veau ? As-tu pensé au stress de cet animal lors de son kidnapping ? Nous pensons qu’il est légitime de se poser ces questions. Nous te demandons donc solennellement de nous rendre notre veau.

 

Une pétition en ligne a également été mise en place en début de semaine : "Rémi Gaillard et ton association Anymal : veuillez nous rendre notre veau !". Elle récolte 8 764 signatures.


De nombreuses réponses d'éleveurs


De nombreux éleveurs ont répondu à Rémi Gaillard, eux aussi par le biais de YouTube. C'est le cas D'Agriskyppy, qui parle de son exploitation dans une petite vidéo tournée de nuit. 


Le reportage de Geoffrey Berg et Luc Tazelmatti : 

Dans une vidéo Rémy Gaillard dénonce les conditions d'élevage



Sur le même sujet

Perpignan : des commerçants en colère contre le nouveau système de stationnement

Près de chez vous

Les + Lus