Aveyron : les pompiers professionnels en grève pour obtenir des moyens supplémentaires

Les sapeurs pompiers professionnels de l'Aveyron sont en grève depuis le 8 juillet. Ils demandent le recrutement de 25 personnes pour faire face à l'augmentation des interventions.

Ils sont en grève mais cela ne se voit pas beaucoup.
A part quelques banderoles près des centres de secours, leur mouvement de protestation est presque "invisible". Comme la plupart des professionnels liés au secours, ils sont réquisitionnés. Pas d'inquiétude donc en cas d'incendie, ils seront toujours là !

Pourtant dans l'Aveyron, selon Emmanuel Causse du syndicat Force Ouvrière, environ 90 % des pompiers professionnels parmi ceux qui travaillent sur le terrain sont en grève. Le mouvement de protestation lancé par les syndicats CGT et FO a commencé le 8 juillet.

Ils demandent le recrutement de 25 personnes dans l'Aveyron pour pouvoir faire face à l'augmentation du nombre d'interventions.
Depuis plusieurs années, ils sont de plus en plus sollicités.

Il y en de moins en moins de médecins dans les campagnes et puis les gens ont de plus en plus le réflexe de faire le 18", explique Emmanuel Causse.


Le département de l'Aveyron compte 116 sapeurs pompiers professionnels répartis dans 6 centres de secours. Mais selon le syndicaliste, on atteint parfois difficilement le nombre minimum d'effectifs dans certaines casernes et il faut alors faire appel à des agents en service civique.
 

Dans l'attente d'une proposition


Une réunion avec le président du conseil d'administration du SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) a eu lieu jeudi 18 juillet. Le recrutement de 6 personnes a été proposé mais pour les sapeurs pompiers le compte n'y est pas. Ils attendent une nouvelle réunion de négociation.

Contacté, le président du conseil d'administration du SDIS, Jean-Claude Anglars nous indique qu'il va faire de nouvelles propositions aux organisations syndicales dès ce jeudi 25 juillet. Un conseil d'administration est également prévu vendredi. 
Par ailleurs, un schéma départemental d'analyse des couvertures des risques doit être défini pour les 5 ans à venir. Il commence en septembre prochain. Ce sera l'occasion selon le président du conseil d'administration du SDIS de redéfinir la couverture sur tout le département et d'améliorer le fonctionnement au fur à mesure de cet état des lieux.

Le budget du SDIS de l'Aveyron avoisine les 19 millions d'euros. 50 % proviennent du Conseil Départemental, l'autre moitié vient des communauté de communes ou des communes.