Covid : à Millau les chiffres de propagation de l'épidémie s'aggravent, la préfète et la maire en appellent au civisme

432 cas positifs pour 100 000 habitants à Millau en une semaine, 253 pour la communauté de communes Millau Grands Causses : la propagation de l'épidémie s'est aggravée ces derniers jours. La préfète de l'Aveyron et le maire de Millau lancent un appel au civisme des habitants pour l'endiguer.

Millau et sa communauté de communes présentent des chiffres alarmants de propagation de l'épidémie de Covid-19.
Millau et sa communauté de communes présentent des chiffres alarmants de propagation de l'épidémie de Covid-19. © MICHAEL ESDOURRUBAILH/MAXPPP

A Millau (Aveyron) et dans les communes alentour, les chiffres ne sont pas bons, il faut réagir.

C'est en substance le message que la préfète du département, Valérie Michel-Moreaux et Emmanuelle Gazel, la maire de Millau veulent faire passer.

l'Agence Régionale de Santé (ARS) a recensé un nombre de cas positifs au Covid-19 de 432,2 pour 100 000 habitants à Millau même, entre le 8 et le 14 mars, et 252,9  pour l'ensemble de la population de la communauté de communes Millau Grands Causses.

Des comparaisons qui inquiètent

Cela représente un quasi doublement de ces chiffres dans la première quinzaine du mois de mars 2021 : par comparaison le taux enregistré à Millau est le triple de celui relevé pour l'ensemble du département de l'Aveyron et le double de la Haute-Garonne, pourtant beaucoup plus densément peuplée.

En fait, il faut aller chercher les chiffres des départements de l'Essonne en île-de-France et des Alpes-Maritimes en région PACA (Provence Alpes Côte-d'Azur) pour en trouver qui soient comparables : or dans ces 2 régions le strict confinement de la population le week-end est déjà appliqué, ou susceptible d'être annoncé ce jeudi soir par le gouvernement.

La soudaine poussée de ces taux d'incidence semble pouvoir en partie s'expliquer par la découverte de plusieurs clusters sur le secteur : reste à remonter la chaîne de contamination pour en découvrir les causes.

 

Ces chiffres reflètent une aggravation de la propagation de l'épidémie et dépassent tous les deux le seuil d'alerte maximale.

Un appel à la population

Face à ces indicateurs, les autorités locales et départementales n'ont - pour le moment - décidé aucune mesure de resserrement des conditions de la population, mais préféré tirer la sonnette d'alarme et en diffusant un communiqué commun sur les réseaux sociaux.

Dans ce texte Mmes Gazel et Michel-Moreaux ont choisi d'en appeler au civisme des habitants du secteur de Millau Grands Causses, en rappelant les mesures de base qui peuvent "casser la chaîne de transmission" du virus, à commencer par les gestes barrières :

Par ailleurs elles appellent les Millavoises et les Millavois à se faire tester au moindre doute et au moindre contact avec un cas positif.

Vaccination et dépistage

Pour renforcer les moyens de lutte contre la contagion, les deux principaux axes d'efforts seront portés sur la vaccination et le dépistage.

Les capacités de vaccination du centre de Millau ont été renforcées et l'accent va être mis sur la vaccination des professionnels de santé via les centres de Millau et Saint-Affrique

Enfin elles envisagent, avec le concours de l'ARS, de lancer une campagne intensive de dépistage à laquelle toute la population sera incitée à participer.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société