JO Paris 2024. "Il faudra profiter de chaque pas" : Danaé, atteinte d'une maladie génétique, va porter la flamme olympique

Plus sur le thème :

Le compte à rebours a commencé ce mardi 16 avril 2024 avec l'allumage en Grèce de la flamme olympique. Le symbole des JO est désormais en route pour Paris. La flamme va être portée jusqu'à Paris par des grands noms et des amateurs de sport. Parmi eux : Danaé, atteinte d'une maladie génétique qui assurera un relais à Millau dans l'Aveyron.

Danaé est fan de sport. La jeune fille pratique la danse, le taekwondo, la natation, le football. Porteuse de Trisomie 21, elle pratique le sport adapté. Et le 13 mai 2024, elle aura l'honneur d'être porteuse de la flamme olympique à Millau, dans l'Aveyron.

"Comme elle fait beaucoup de sport, je me suis dit qu'elle le méritait"

"On a postulé au mois de juin dernier. On n'avait pas de réponse. Et mi-janvier, on a su qu'elle était sélectionnée. Mais on ne voulait pas trop y croire, raconte la maman de Danaé.  Et puis quand on nous a donné la date pour le 13 mai, alors là, on l'a annoncé à tout le monde."

Comment lui est venue l'idée de déposer la candidature de Danaé pour porter la flamme olympique sur son parcours jusqu'à Paris ? Alexandra Forir nous répond tout simplement : "comme elle fait beaucoup de sport, je me suis dit qu'elle le méritait."

La très fière maman de la future porteuse de la flamme olympique, nous dévoile comment elle a procédé pour annoncer à sa fille l'incroyable nouvelle de sa sélection.

Ce jour-là, j'ai allumé l'ordinateur et je l'ai mise devant afin qu'elle lise à haute voix le message : vous avez été sélectionnée pour porter la flamme olympique.

Alexandra Forir, maman de Danaé

Inscrite en institut médico-éducatif depuis l'âge de neuf ans, Danaé s’épanouit par le sport. Ce mardi 16 avril 2024, l'adolescente de 16 ans, a regardé l'allumage de la flamme olympique à la télévision. Dans moins d'un mois, l'adolescente de 16 ans, l'aura entre les mains.

Entraînement... avec une gourde

"On ne connaît pas exactement le tronçon, on connaît juste la date du 13 mai", explique sa maman. Seule certitude : Danaé portera le symbole des JO lors de son passage à Millau, sur une distance de 200 mètres. "Il faudra profiter de chaque pas, ce sera un grand moment" pour Danaé et tous ses proches qui ne manqueront pas d'assister à l'événement.

Et la jeune fille s'entraîne pour le jour J. Comment ? Avec une gourde remplie d'eau qu'elle porte en faisant des tours de terrain ! Danaé prend son rôle très au sérieux, sous le regard de sa maman qui se dit particulièrement fière de sa fille pour arriver à être sélectionnée. "Parce que je mesure tout le chemin qu'elle a parcouru depuis qu'elle est née", confie Alexandra Forir.

Le 13 mai 2024, à Millau, Danaé sera porteuse de la flamme olympique aux côtés de sportifs locaux comme Natacha Burg et Thomas Richard.

(Propos recueillis par Marie Le Bobinnec et Mathilde De Flamesnil)