Aéroport de Rodez : Ryanair annule ses vols en direction de Charleroi et Manchester

La crainte s'est confirmée pour l'aéroport de Rodez. Devant la chute des réservations enregistrées liée au contexte sanitaire, la compagnie irlandaise Ryanair a annoncé l'annulation des vols prévus en septembre et octobre à destination de Charleroi en Belgique et Manchester en Angleterre. 

L'espoir aura été de courte durée. Si les réservations au départ de l'aéroport de Rodez avaient repris peu à peu au sortir du confinement, le regain dont semble faire preuve actuellement en Europe l'épidémie de Covid 19 vient de couper court à ce redécollage.
 

Ces derniers jours a été observée une diminution considérable des réservations, sur Charleroi et Manchester, et ce en raison de l’incertitude persistante concernant les récents taux de cas de Covid-19 dans certains pays de l’Union Européenne et les nouvelles restrictions mises en place au Royaume-Uni

La direction de l'aéroport de Rodez




Tandis que les vols envers Londres n'ont toujours pas repris, Ryanair qui dessert également Charleroi en Belgique et Manchester au Royaume-Uni, a décidé d'annuler les vols prévus en septembre et octobre.

Dans un communiqué, l'aéroport précise que les passagers ayant réservé en septembre ont "reçu une notification par courrier électronique les informant de leurs options". Des informations similaires seront envoyées aujourd’hui au petit nombre de passagers concernés en octobre.

Quel avenir pour les vols internationaux au départ de Rodez ? Les négociations sont en cours. La direction de l'aéroport se veut rassurante et fait savoir qu'un "travail étroit avec la compagnie RYANAIR est en cours pour une éventuelle reprise des vols, mais aussi pour le programme de 2021"

Le vol Rodez - Paris limité

De son côté, la compagnie française Amelia qui exploite la ligne Rodez-Paris depuis le début de l'année, a repris son activité depuis le mois de mai, non sans avoir fortement réduit la voilure. De deux aller-retour par jour avant le confinement, l'offre proposée actuellement est désormais d'un vol semaine et d'un vol week-end.

"Le week-end, on frôle les 100 %. En revanche, pour le vol semaine, on transporte autour d'une dizaine de personnes pour une capacité d'une cinquantaine de places", explique Christian Tieulié, président de la SAEML AIR 12, société exploitante de l'aéroport.

Pour l'élu, cela pose inévitablement la question de l'avenir du vol d'affaires : "Est-ce que les chefs d'entreprise vont continuer à privilégier les nouveaux modes de travail comme la visioconférence, on ne le sait pas. Pour nous, tout l'enjeu est dans un retour de cette clientèle d'affaires".

Alors que l'incertitude demeure quant à la durée des turbulences, l'aéroport cherche à "freiner" les dépenses au maximum afin de pouvoir passer cette période difficile.  "On espère malgré tout finir l'année à l'équilibre pour nos actionnaires".

L'an dernier, ce sont près de 90 000 passagers qui avaient transité par l'aéroport de Rodez-Aveyron.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité