Apprendre l'anglais dans un train : l'idée fantasque et joyeuse d'un Anglais pour défendre les petites lignes SNCF

Apprendre l'anglais en voyageant à bord d'un train... c'est l'idée lancée par un professeur anglophone de la Chambre de commerce de l'Aveyron qui propose ce "happy hour" hors cadre à un public hétéroclite. Une pédagogie ludique mais aussi militante, avec l'objectif de défendre le maintien des petites lignes. Le coup de sifflet de départ est donné en gare de Millau (Aveyron).

Le train pour Béziers (Hérault) va entrer en gare de Millau (Aveyron)... Derniers repères français avant de grimper dans le train et de ne parler qu'anglais. Un train qui n'a pourtant rien de l'Eurostar. Aujourd'hui, ce professeur pour adultes de la CCI de l'Aveyron fait une leçon sur rail. Fearghal Mclaughin embarque ainsi avec lui un petit groupe de 10 à 15 personnes. Une immersion ludique qui dépayse des participants de tous âges. En vidéo,le reportage de Nell Saignes et Mathilde de Flamesnil.

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Un Anglais d'origine irlandaise installé à Millau donne des cours sur une petite ligne de train : mélange de cours et de militantisme pour promouvoir les petites lignes. ©FTV

"Do you recognize the villages ?" interroge Fearghal. "l love the landscape. It's very illy" commente une passagère. "J'adore les paysages. Il y a beaucoup de collines, c'est très vallonné".

Oublier sa timidité

Au milieu, une halte bien méritée à Campagnac dans l'auberge que tient en parallèle cet Anglais. Une maison aux airs de cottage britannique à l'heure du thé. Conversation en anglais obligatoire.

"I went to England when I was young. It was marvelous !". "Je suis allée en Angleterre quand j'étais jeune et c'était merveilleux" partage l'une des voyageuses. "En tant que formateur, je suis souvent confronté à la timidité des élèves, commente à son tour Fearghal Mclaughin. On va parler, on va boire le thé. Ils oublient vite, c'est fait pour être détendu".

Promouvoir les lignes ferroviaires

Pédagogue inventif, Fearghal est surtout un militant des petites lignes ferroviaires, celles qui font vivre les communes et des petits restaurants comme celui-ci. "C'est un excellent moyen de connecter les personnes et de développer le territoire, comme les lignes de train le faisaient avant".

Ce Millavois d'adoption venu d'Irlande en a fait son combat. Et il a un faible pour la ligne Béziers-Neussargues créée en 1874 et longue de 277 kilomètres. "Aujourd'hui, tout le monde veut protéger la planète. On cherche des moyens de transport écologique. Eh bien, regardez, cette ligne existe !"

Depuis la première édition en 2022, Fergal a réuni 500 passagers sur ses itinéraires linguistiques. Pour en profiter à nouveau, il faudra attendre un peu. La ligne sera en travaux jusqu'au 28 juin.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité