Decazeville : Eglise à vendre 50 000 euros

Publié le Mis à jour le

En 2016, le diocèse de Rodez avait cédé pour l'euro sybolique l'église de Decazeville à un facteur d'orgue. En échange, le nouveau propriétaire s'était engagé à rénover l'édifice. Les travaux n'auraient pas été faits et la bâtisse est désormais à vendre sur un site de petites annonces gratuites. 


"Bien atypique Église. 50 000 euros ": sur un célèbre site d'annonces gratuites, entre les ventes de maisons et de voitures, les internautes peuvent trouver à la vente l'église Fontvergnes de Decazeville.
14 ares de terrain, 297 m2 de bâtisse au sol, dimension des vitraux : 3,95 mètres x 1,2 mètres, taille de la nef : 10,3 mètres. Les détails de cette annonce immobilière sont pour le moins inhabituels. 
A l'origine de cette mise en vente : un facteur d'orgue, propriétaire de l'église depuis le 21 avril 2016, date à laquelle le diocèse de Rodez lui avait cédé l'édifice pour l'euro symbolique. "En échange, le nouveau propriétaire s'était engagé à rénover l'église en très mauvais état. La clause de la vente est très précise sur ce point. Je ne vois donc pas comment ce Monsieur peut aujourd'hui mettre en vente la bâtisse", s'étonne Pierre Demierre, responsable de la paroisse Saint-Eloi du Bassin. 

Une restauration trop onéreuse pour le Diocèse


Construite sur un terrain privé, l'église de Fontvergnes était inaugurée et consacrée en 1 897. En 1905, lors la promulgation de la loi de séparation de l'Eglise et de l'État cet édifice a conservé son statut de propriété privée. Quelques années plus tard, le propriétaire du terrain en faisait don au diocèse de Rodez.
Depuis, le temps avait fait son œuvre et l'édifice était dans un tel état de dégradation qu'une restauration apparaîssait trop onéreuse pour le diocèse, qui avait donc décider de s'en séparer l'an dernier. 

Travaux à prévoir 


A en croire l'annonce, les travaux n'ont pas été fait : " Les enduits s'effritent en partie inférieure de part la présence de salpêtre. Les bais sont généreuses, mais les vitraux ont été saccagés. La voûte est en relatif bon état, même si par endroit des infiltrations ont fait décoller l'enduit. Les gouttières seraient à revoir" 
L'église est mise en vente à 50 000 euros, mais pas sûr que cette vente soit légale. Le responsable de la paroisse a alerté l'Evéché. Affaire à suivre. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité