Départementales 2021 en Aveyron : les résultats du seul département d'Occitanie à droite après le premier tour

L’Aveyron, seul département à droite d’Occitanie le reste dès le premier tour des élections départementales. Et verra un duel fratricide s’affronter pour sa présidence.

Rodez, préfecture de l'Aveyron, seul département d'Occitanie à droite, au premier tour du scrutin des élections départementales 2021.
Rodez, préfecture de l'Aveyron, seul département d'Occitanie à droite, au premier tour du scrutin des élections départementales 2021. © Lionel BONAVENTURE / AFP

Partie divisée pour ces élections départementales, la droite a malgré tout limité la casse en Aveyron. Elle conserve le département, dans son giron depuis 72 ans, en remportant 11 cantons sur 23 dès le premier tour et en arrivant en tête dans 5 d’entre eux. La gauche, unie dans  presque tous les cantons sous la bannière "printemps aveyronnais" ne compte qu’un seul binôme élu dès le premier tour. Elle est en ballotage favorable dans 5 cantons. Comme ailleurs en France, le scrutin a été marqué par une forte abstention en Aveyron. Le taux de participation est de 43,27 % ce dimanche 20 juin 2021. Il était de 59,71% en 2015 au soir du premier tour dans le département.

Retrouvez ici la carte des résultats du vote en Aveyron par canton

Duel à droite

Ces élections départementales ont viré au duel fratricide entre le président sortant, Jean-François Galliard (UDI) élu en 2017 et le député LR Arnaud Viala.

Ce dernier ne cache pas son ambition de lui ravir la présidence. Il est élu dès le premier tour dans son canton de Raspes-Lévezou où son binôme était seul en lice.

De son côté, Jean-François Galliard, arrive en seconde position dans le canton de Millau-2, devancé de 10 voix seulement par le binôme de gauche. En troisième position, Sylvie Ayot et Christophe Loubat (DVD) et soutiens d’Arnaud Viala ne sont pas en position de se maintenir.

"Si la droite n’était pas divisée, nous serions passés" a estimé Jean-François Galliard sur l’antenne de France 3 Occitanie, appelant au rassemblement du centre et de la droite derrière lui pour le second tour. 

Plus généralement, il a regretté la division de son camp.

Nous avons travaillé jusqu’au bout ou presque jusqu’au bout de la mandature tous ensemble. Mon budget a été voté à l’unanimité, nous avons voté le dernier budget à l’unanimité et ensuite, mes collègues sont partis. Certains collègues sont partis parce que, peut-être, l’herbe est plus verte ailleurs. 

Jean-François Galliard, président sortant du conseil départemental de l'Aveyron (UDI)

La composition du conseil départemental en 2015

Le conseil départemental de l'Aveyron, 23 cantons, 46 sièges, est à droite depuis 1949. 

En 2015, le président sortant, Jean-Claude Luche, avait été réélu pour un second mandat. Un mandat qu'il avait abandonné deux ans plus tard, pour cause de cumul avec son mandat de sénateur.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections les républicains