EMPLOI. Il manque des préparateurs en pharmacie, une nouvelle filière d'apprentissage voit le jour dans un département rural

C'est une problématique nationale. En France il manquerait plus de 33 000 préparateurs en pharmacie. Et certains territoires sont plus touchés que d'autres. Rien qu'en Aveyron, une centaine de postes sont actuellement à pourvoir. Pour tenter de résoudre ce problème de recrutement, un nouveau diplôme verra le jour en septembre 2024 à Rodez.

Comme beaucoup de métiers issus du secteur de la santé, celui de préparateur en pharmacie est en tension. Dans les officines françaises, les difficultés de recrutement sont courantes, voire inquiétantes. En France 33 000 postes seraient à pourvoir. L'Aveyron, département rural, n'échappe à la règle. Ici, plus de 100 offres de préparateurs en pharmacie ne trouvent pas preneurs actuellement. 

Pour attirer les candidats, quoi de mieux que de les former sur place ? 

En septembre 2024, 16 élèves intégreront un tout nouveau Deust "préparateur en pharmacie" en apprentissage au Lycée Foch de Rodez. Un diplôme similaire existe déjà à Toulouse et à Castres mais l'offre était jusque-là insuffisante dans la région.

" C'est une excellente nouvelle pour les pharmacies du département. Permettre à un étudiant d'apprendre son futur métier en Aveyron c'est mettre toutes les chances de notre côté pour qu'il l'exerce ensuite ici", estime Philippe Calmes, pharmacien à Le Monastère. 

Un diplôme déjà convoité

Ce nouveau cursus d'apprentissage verra le jour grâce à une convention entre le CFA académique et l'université Paul Sabatier de Toulouse.

" L'Éducation Nationale renforce les filières apprentissage depuis quelques années. Car ce type de formation, au même titre que la scolarité, correspond à des profils d'élèves et répond à des problématiques socio-économiques" souligne Jean-Noël Taché, proviseur du lycée Foche de Rodez.

16 places sont à pourvoir à la rentrée prochaine mais d'ores et déjà une cinquantaine d'élèves convoitent ce Deust "préparateur en pharmacie" sur la plateforme Parcoursup.