Justice. Aveyron : Alexandre Dainotti condamné pour meurtre fait appel de sa condamnation à 30 ans de réclusion

L'homme reconnu coupable le 15 janvier dernier du meurtre du chef de la police municipale de Rodez a fait appel de cette décision.

Devant la cour d'assises de l'Aveyron, l'avocat général a demandé une peine de 30 ans de prison contre Alexandre Dainotti accusé du meurtre avec préméditation de Pascal Filoé en septembre 2018.
Devant la cour d'assises de l'Aveyron, l'avocat général a demandé une peine de 30 ans de prison contre Alexandre Dainotti accusé du meurtre avec préméditation de Pascal Filoé en septembre 2018. © L.Tazelmati/FTV

Au cours de son procès qui a duré une semaine devant les assises de l'Aveyron, Alexandre Dainotti avait multiplié les attitudes provocantes. Il avait certes reconnu les faits à la barre, mais il avait refusé de regretter son geste devant les assises de l'Aveyron. Il l'avait même justifié. Les jurés l'avaient donc condamné le 15 janvier à une trés lourde peine, 30 ans de prison. Un jugement que l'ex-SDF a décidé de contester en faisant appel.

Un nouveau procés aura donc lieu pour cette affaire qui remonte à septembre 2018 : Alexandre Dainotti avait poignardé dans le dos et en pleine rue le chef de la police municipale de Rodez. Il reprochait au fonctionnaire de lui avoir enlevé son chien jugé dangereux.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers