Législatives en Aveyron : un candidat suppléant visé par des tags racistes

Plus sur le thème :

Simon Worou, maire de Sainte-Juliette-sur-Viaur et candidat suppléant (majorité présidentielle) dans l’Aveyron, a été visé par une inscription raciste dans sa commune. Il a découvert ce tag ce vendredi 17 juin devant l’école du village. Il va déposer plainte.

"LES NÈGRES EN AFRIQUE". Voilà le tag odieux qu’a découvert Simon Worou au petit matin devant l’école du village. Simon Worou est maire de la commune de Sainte-Juliette-sur-Viaur et candidat suppléant pour la majorité présidentielle dans la 3ème circonscription de l’Aveyron. Sur sa page Facebook, l’édile a tenu à partager son émotion et son indignation.

 "Ce 17 Juin 2022 je me réveille, les yeux rougis, entre colère, tristesse et incompréhension. À la veille du jour anniversaire d'un appel qui a fait se soulever les Français, je viens d'être la victime d'insultes racistes écrites devant l'école de Mon village que j'aime tant....Je suis né TOGOLAIS, mais la France est mon pays. Combattons le RACISME."

Simon Worou est né et a grandi au Togo. Mais c’est en France qu’il a débuté sa carrière professionnelle en tant que sous-officier dans l’armée de l’air. Au début des années 2000 il s’installe en Aveyron avec sa famille. Département qu’il ne quittera plus. Son histoire il l’a racontée dans un livre : "Enfant du Togo, maire en Aveyron ». 

"Je m'y attendais"

Joint par téléphone, Simon Worou condamne cet acte, mais avoue ne pas être surpris.

"Au fond de moi, je savais que ça arriverait un jour. Je suis même étonné que cela ne soit pas arrivé avant. C’est malheureux de venir faire ces tags devant l’école publique. Heureusement les agents municipaux les ont effacés avant l’arrivée des enfants."

Des soutiens de tous bords

Depuis la publication de sa note sur Facebook, Simon Worou a reçu de nombreux messages d’amitié. Des messages d’amis, et d’anonymes touchés par le récit de Simon Worou.

Même ses adversaires politiques ont tenu à témoigner publiquement leur soutien. C’est le cas de Léon Thébault, candidat NUPES dans la 1ere circonscription de l’Aveyron.

"Nous voulons vous témoigner toute notre solidarité à Simon Worou. À travers ces inscriptions racistes devant une école de la République, d’une lâcheté et d’une bêtise crasse, ce sont tous les Aveyronnais et Aveyronnaises qui sont atteints."

Des messages que l'édile reçoit avec émotion. "Ça fait chaud au cœur. C'est cet Aveyron que j'aime profondément."

Dans cette campagne des législatives, Simon Worou est le candidat suppléant de Jean-François Rousset dans la 3ème circonscription de l’Aveyron sous l'étiquette "majorité présidentielle". Ce dernier n’a pas manqué de réagir.

On est quand même dans un pays où le racisme est un délit. J’éprouve une certaine honte vis-à-vis des auteurs de ce tag. Il ne faut rien laisser passer. Il faut que la justice soit ferme.

Jean François Rousset candidat aux législatives

Simon Worou a décidé de porter plainte. 

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité