Rave-party sur le plateau du Larzac : la fête n'est pas totalement terminée, "nuisances limitées" et lieu libéré "dans la journée"

Samedi 13 et dimanche 14 avril, des milliers de festivaliers ont vibré et dansé au rythme de la techno sur un terrain vague du Larzac, sans avoir reçu l'aval de la préfecture de l'Aveyron. Pendant 48 heures, les forces d'intervention ont dû rester attentives même si aucun incident n'est à déplorer.

Sur un terrain vague du Larzac dans le sud Aveyron, près de 3000 personnes se sont rassemblées depuis samedi 13 avril pour faire la fête sur de la musique techno ou électro. Problème : cette rave-party n'a reçu aucune autorisation pour s'installer dans l'Aveyron. Elle a pu néanmoins se dérouler, obligeant la préfecture, les forces de l'ordre et les pompiers à s'adapter. 

Bonne ambiance sur place

Cette immense fête en plein air était organisée par un collectif italien. Parmi les participants : des jeunes originaires de Bordeaux, Marseille ou d'Espagne. Tous vivent et dorment sur place dans des tentes ou des caravanes stationnées en plein champ. 

Sur place, l'ambiance semble bon enfant. "Ça se passe plutôt bien. On a des interventions sans gravité pour la plupart. L'ambiance est plutôt sympathique. Il y a un contact régulier avec les festivaliers qui sont relativement calmes", assure Thibaut Segre, correspondant adjoint aux opérations de protection civile.

En plus des interventions, ce volontaire de la protection civile effectue de la prévention sur l'alcoolémie et les stupéfiants avec onze de ses collègues.

"On n'était pas du tout au courant. On a été prévenu vendredi à 22 heures" réagit aujourd'hui Véronique Martin Saint Léon, sous-préfète de Millau. Dans ce genre de situation imprévue, elle rappelle que la priorité est "la sécurité sanitaire et des personnes" et "mobiliser pour veiller à ce que cela se passe le mieux possible". 

La représentante de l'État assure que les gendarmes ont procédé à des dizaines de verbalisations pour participation à un événement non autorisé. "Une enquête va être faite selon les éléments que l'on aura" complète-t-elle. 

"Nuisances limitées"

Contacté, un officier de gendarmerie de l'Aveyron indique que les festivaliers "sont encore sur place ce matin" et qu'ils devraient libérer l'espace "dans la journée". Les forces de l'ordre "n'ont pas eu d'intervention particulière" selon lui, au contraire des secours chargés des opérations sur place.

Toujours selon ce gendarme, "les nuisances ont été limitées" pendant ce week-end malgré l'afflux des personnes à gérer et la nécessité de protéger et préserver ce champ. Aucun riverain n'a été impacté car le lieu de cette rave-party est très isolé des habitations. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité