Rodez : famille et amis de Mathias Echène manifestent à Paris contre son extradition de Bali vers Hong-Kong

Famille et amis de Mathias Echène ont manifesté leur soutien ce matin sur le parvis des droits de l'Homme, place du Trocadéro à Paris, tout près de la Tour Eiffel. / © Régis Guillon / France 3 Occitanie
Famille et amis de Mathias Echène ont manifesté leur soutien ce matin sur le parvis des droits de l'Homme, place du Trocadéro à Paris, tout près de la Tour Eiffel. / © Régis Guillon / France 3 Occitanie

Après une arrestation arbitraire, une extradition illégale. La France et même l'ONU ont dénoncé le traitement subi par l'Aveyronnais Mathias Echène, arrêté il y a 2 ans et 2 mois à Bali (Indonésie). Il vient d'être extradé vers Hong-Kong. Famille et Amis ont manifesté ce matin au Trocadéro à Paris.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

Originaire de Rodez, Mathias Echène s'est installé dans l'île indonésienne de Bali, en 2006, avec sa femme et ses enfants, pour développer un projet de promoteur immobilier. Il a été accusé de surfacturation par des hommes d'affaires hong-kongais et des poursuites, pénales et civiles, ont été engagées en 2013 contre lui à Hong Kong et Bali.
C'est finalement un tribunal hong-kongais qui l'a condamné à payer 3 millions de dollars à ses anciens associés, et qui a émis un mandat d'arrêt international.

Conditions de détention indignes

Quatre ans plus tard, fin juillet 2017, il a été arrêté à l'aéroport international de Bali et jeté en prison. Dans des conditions de détention indignes (60 détenus dans une cellule de 80 m2), sans procès ni jugement en Indonésie, il a choisi de lutter, se mettant même en grève de la faim en avril dernier : il a perdu 24 kilos !
 
Panneaux explicatifs en soutien à Mathias Echène, sur le parvis des Droits de l'Homme, place du Trocadéro à paris, tout près de la Tour Eiffel. / © Régis Guillon / France 3 Occitanie
Panneaux explicatifs en soutien à Mathias Echène, sur le parvis des Droits de l'Homme, place du Trocadéro à paris, tout près de la Tour Eiffel. / © Régis Guillon / France 3 Occitanie

Un comble quand on sait qu'il souffre d'arthrose et de problèmes cardiaques, 2 pathologies pour lesquelles il devait être opéré au cours du second semestre 2017.
La France puis l'ONU, ont dénoncé les conditions arbitraires de son arrestation et de sa détention, contraires au droit à un procès équitable que garantit la déclaration universelle des Droits de l'Homme : rien n'y a fait.

Une extradition au mépris des Droits de l'Homme

Jeudi dernier, les autorités balinaises ont extradé le Ruthénois vers Hong-Kong, où il a donc été condamné en son absence et sans défenseur légal, pour un litige d'ordre strictement commercial.
 

Devant ce "déni de justice", sa famille et ses amis ont manifesté leur soutien ce matin sur le parvis des droits de l'Homme, place du Trocadéro à Paris, tout près de la Tour Eiffel.
Dans une déclaration lue par sa soeur, tous remercient le soutien sans faille que l'Etat français apporte à Mathias Echène, et espèrent pour bientôt son retour en bonne santé, pour qu'il puisse retrouver ses 3 filles et "reconstruire sa vie".
 
Sa soeur a lu une déclaration en soutien à Mathias Echène.

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus