Béziers : Elie Aboud UMP repart en campagne sans les ténors, Dolorès Roqué PS attend Manuel Valls

Publié le Mis à jour le

Elie Aboud a eu 3 fois au téléphone Jean-François Coppé et cela suffit. Le candidat UMP explique qu'il continuera à faire campagne seul riche de son résultat au 1er tour. Dolorès Roqué attend la visite de Manuel Valls à 18 h 30.

Le candidat de l'UMP Elie Aboud est arrivé largement en tête au premier tour de l'élection législative partielle dimanche dans la 6e circonscription de l'Hérault, devant la socialiste Dolorès Roqué qu'il affrontera en duel au second tour dans une semaine.
La candidate du Front national France Jamet, arrivée en troisième position, a été éliminée, faute d'avoir obtenu 12,5% des inscrits.

Elie Aboud, qui avait été battu de 10 voix par Dolorès Roqué au second tour de l'élection de juin invalidée par le conseil constitutionnel, a obtenu 42,61% des suffrages, contre 27,73% à la candidate socialiste et 23,37% à France Jamet.

Ce matin sur France Inter le vainqueur du premier tour analysait le scrutin et annoncait qu'aucun des deux leaders de l'UMP ne viendrait battre la campagne à ses côtés à Béziers.



Le scrutin a été marqué par un taux d'abstention de 58,46%, supérieur de prèsde 20 points à celui enregistré au premier tour en juin.
Et ce sont ces abstentionnistes que Dolorès Roqué espèrent capter au second tour dimanche prochain.





La candidate du Front national France Jamet, arrivée en troisième position, a été éliminée, faute d'avoir obtenu 12,5% des inscrits.

La campagne redémarre à l'UMP mais sans les ténors du parti.
Reportage de Pascaline Arisa et Nicolas Chatail

durée de la vidéo: 00 min 58
Béziers : Manuel Valls soutien de Dolorès Roqué PS
 
Manuel Valls a fait le déplacement à Béziers pour soutenir Dolorès Roqué et tenter de reconquérir les abstentionnistes