Cet article date de plus de 5 ans

Béziers : ils vivent dans une résidence haute qualité environnementale... sans chauffage

En pleine COP21, les problèmes rencontrés par les locataires d'une résidence haute qualité environnementale (HQE) du quartier de la Devèze, à Béziers, font désordre. Ils vivent sans chauffage et sans eau chaude. Le syndic de copropriété a saisi la justice.
L'une des locataires de la résidence "éco énergie" du quartier de la Devèze, à Béziers - 1er décembre 2015
L'une des locataires de la résidence "éco énergie" du quartier de la Devèze, à Béziers - 1er décembre 2015 © France 3 LR


Plusieurs malfaçons


Pas de chauffage un mois de décembre et guère plus d'eau chaude pour les 81 habitants d'une résidence du quartier de la Devèze, à Béziers, dans l'Hérault. La résidence supposée haute qualité environnementale (HQE) est pleine de malfaçons.

La chaufferie solaire n'a jamais fonctionné


Dans cette résidence de Béziers, l'écologie est restée un vain mot. Et pour cause : la chaufferie solaire n'a jamais fonctionné. Les panneaux ont pourtant bien été posés, mais l'installation ne fonctionne pas.
Résultat : pour les 81 locataires de cette construction haute qualité environnementale, la résidence sans chauffage est devenue un cauchemar.

Reportage à Béziers, dans l'Hérault.

durée de la vidéo: 01 min 51
Béziers (34) : ils vivent dans une résidence haute qualité environnementale... sans chauffage

Le tribunal de Béziers saisi


Pour demander réparation, le syndic de copropriété a saisi le tribunal de Béziers. Un branchement de fortune a été réalisé pour alimenter en électricité le chauffe-eau collectif.
Conséquence : les locataires doivent payer 151 euros de provisions pour charges en plus du loyer.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cop21 environnement société écologie enquêtes justice énergies renouvelables énergie réchauffement climatique transition énergétique politique