Cet article date de plus de 4 ans

Le calendrier taurin de la fin du mois de juin

La mort d'Iván Fandiño la semaine dernière à Aire sur l'Adour a plongé le monde des toros dans un état de sidération. Mais le spectacle ne s'arrête pas. Le cirque grince, mais il continue de tourner.
Ce week-end taurin en France est dominé par la feria d'Istres. La plus orientale des arènes de la géographie taurine propose comme d'habitude une programmation luxueuse. La baraka qui accompagne Bernard Marsella depuis plusieurs saisons permettra-t-elle cette année de vivre des moments aussi émouvants que le retour de Joselito ou le solo en musique d'Enrique Ponce? Réponse à partir de ce vendredi dans les arènes du Palio, au bord de l'étang de Berre.

Au même moment, La Brède, la plus septentrionale de toutes les arènes, accueille sa corrida annuelle. Voir toréeer Curro Díaz au pays de Montesquieu : un délice. Ce même Curro Díaz est le lendemain à Saint-Sever, dans les Landes.

Gaëtan Vidal (Cayetano Ortiz sur l'affiche) suivra ses corridas de loin et le cœur serré sans doute. Il y a trois ans, le 15 juin 2014, il était sacré matador de toros à Istres. Pour son plus grand bonheur. Et pour son grand malheur. Son parrain, ce jour-là, n'était autre que le grand Joselito qui faisait son retour en piste. La faena de Joselito aux accents de L'Hymne à l'Amour avait éclipsé tout le reste. Cayetano n'est toujours pas sorti de l'ombre, mais il n'a pas renoncé à faire sa place dans ce monde. Les organisateurs français ne faisant plus appel à lui, il est parti tenter fortune au Pérou.

Vendredi 23 juin

Istres (Bouches-du-Rhône)
Arènes du Palio
Sebastien Castella, José María Manzanares et Thomas Joubert (Garcigrande).


Samedi 24 juin

Istres (Bouches-du-Rhône)
Arènes du Palio
Laury Tisser (rejoneador / El Vapea); Alejandro Talavante, Andrés Roca Rey et Ginés Marín (Zalduendo).

La Brède (Gironde)
Curro Díaz, Román et Tomás Campos (Fuente Ymbro).

Llama (Cajamarca, Pérou)
Nuno Casquinha, Alfonso de Lima et Cayetano Ortiz (Paiján)



Dimanche 25 juin


Istres (Bouches-du-Rhône)
Arènes du Palio (matin)
Pablo Hermoso de Mendoza et Lea Vicens, mano a mano (El Capea).

Saint-Sever (Landes)
Arènes de Morlanne-Henri Capdeville
Curro Díaz, Miguel Ángel Perera et José Garrido (El Pilar)

Huambos (Cajamarca, Pérou)
Damian Castaño, Cayetano Ortiz et Sebastián Vela (La Viña)

Istres (Bouches-du-Rhône)
Arènes du Palio (soir)
El Fundi, Enrique Ponce et Juan Bautista. (Juan Pedro Domecq).



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie