Repas étudiants à 1 euro : où, quand, comment en bénéficier en Occitanie

C'est la seule vraie bonne nouvelle du moment pour les étudiants. Depuis le 25 janvier, ils peuvent bénéficier de 2 repas par jour à 1€ dans les restaurants et cafétérias du CROUS. Une mesure du gouvernement pour soutenir les jeunes en plein désarroi depuis la pandémie. Explications pratiques. 

Le 21 janvier, Emmanuel Macron a annoncé cette mesure pour venir à la rescousse d’un monde étudiant très éprouvé par la crise sanitaire. A défaut de cours en présentiel et de vie sociale normale, les étudiants peuvent au moins s’alimenter correctement et à bas prix. Plusieurs enquêtes démontrent la précarité -y compris alimentaire- dans laquelle se retrouvent les jeunes. 

Les Centres Régionaux des Œuvres Universitaires et Sociales (Crous) disposent de nombreux Restaurants Universitaires, cafétérias, food-trucks et autres points de vente. A ce jour, la formule est en vente dans une soixantaine de points de restauration du Crous dans l’académie de Toulouse et de Montpellier. Les campus de Tarbes, Figeac, Auch, Albi, Nîmes, Narbonne et Perpignan proposent également la formule.

Les trouver sur la carte ci-dessous.

Qui peut bénéficier des repas à 1€ ?

Tous les étudiants français ou étrangers y ont droit, boursiers et non-boursiers. Pour en bénéficier, il suffit de télécharger l’application du CROUS « Izly » et d’ouvrir un compte. Disponible sur mobile par QR code ou sur la carte étudiante, « Izly » identifie immédiatement le statut d’étudiant et applique le tarif adéquat de 1€.  Plus d’un million et demi d’étudiants ont déjà leur compte. Sur les campus, on peut aussi payer par carte bancaire ou espèces.

Selon la Ministre de l’Enseignement Supérieur Frédérique Vidal, près de 50 000 étudiants ont bénéficié de ce nouveau tarif à 1€ au lieu de 3€30. Les ventes ont augmenté de 55 % en une semaine sur l’académie de Toulouse. Pour répondre à la demande et depuis lundi 5 nouveaux points ont été ouverts. Les personnels ont du faire preuve d’une grande réactivité dans l’organisation pour paramétrer les caisses et les comptes des étudiants avec ce nouveau tarif, tout en augmentant la production. Il n’y a pas eu de recrutement supplémentaire à Toulouse.

Comment récupérer ces repas ?

Depuis fin octobre et le décret de fermeture des Resto U’, ces repas proposés par le Crous sont uniquement en vente à emporter. Les 32 points de vente pour l'académie de Toulouse sont ouverts pour la plupart de 8h du matin à 17h45 juste avant le couvre feu. Il est possible de prendre un petit-déjeuner (café, thé, viennoiseries) et 2 repas par jour avec une entrée, un plat chaud ou sandwich ou pasta-box du chef, un dessert et une boisson. Tout est cuisiné par les équipes de restauration du Crous. Le retrait se fait en respectant les consignes sanitaires. Comme le montre la photo de ce tweet, beaucoup d'étudiants se sont déplacés pour bénéficier de ces repas. 

Pour Mathis, étudiant en première année de Droit au Capitole et non boursier : « C’est vraiment très bon. Je prends 2 menus et je mets le plat du soir au frigo. Je réalise de belles économies (plus de 2€ par repas), c’est vraiment super. Ca marche très bien, il y a beaucoup de monde dans les files d’attentes, même quand j’y vais à 15H30. »

Le collectif étudiant « Le Poing Levé » a publié une vidéo de deux étudiantes de la faculté Jean Jaurès qui ont galéré pour bénéficier de ce dispositif. Après 40 minutes de queue, il ne restait pas grand chose à emporter. Pour Anna étudiante et membre du collectif, "Nous dénonçons ces mesures cosmétiques de court terme car elles ne sont pas suivies d'une augmentation du budget et du personnel. Il faudrait de vrais mesures de fond. Nous nous battons pour la création d'un revenu étudiant qui permette de vivre dignement sans avoir besoin d'occuper un emploi qui est souvent incompatible avec les études". 

Ce matin, Michel-Edouard Leclerc a annoncé la mise en place d’ici la fin du mois d’un panier repas pour les étudiants à moins de 2 € dans les grandes surfaces portant son nom. Son concurrent Intermarché va aussi distribuer des bons d’achats de 10€. De quoi donner un peu de baume au coeur aux étudiants sur un plan matériel. Pour l’aide psychologique, Emmanuel Macron avait annoncé le 15 janvier le dispositif « chèque psy ». Il permet aux étudiants de consulter des psychologues en ville, conventionnés, sans avance de frais. Ce "chèque psy" couvrirait trois consultations pour un montant total de 96 euros.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité