Castres Olympique, Conseil départemental du Tarn-et-Garonne : plusieurs sites web hors-service après l'incendie chez OVH

Un datacenter d'OVHCloud a été détruit par les flammes dans la nuit du 9 mars à Strasbourg (Alsace). Avec ce bâtiment une part importante du web français s'est envolé en fumée. Plusieurs sites d'Occitanie comme ceux du Conseil départemental du Tarn-et-Garonne et du Castres Olympiques sont touchés.

Le Data Center d'OVH à Strasbourg (Alsace) a été détruit par les flammes dans la nuit du 9 mars 2021.
Le Data Center d'OVH à Strasbourg (Alsace) a été détruit par les flammes dans la nuit du 9 mars 2021. © PATRICK HERTZOG / AFP

Les répercussions touchent toute la France, dont l'Occitanie. Dans la nuit du 9 mars, un datacenter d'OVHCloud a été victime d'un incendie. 

Selon le site Netcraft, 3,6 milions de sites internet utilisant les services d'OVH ont été rendus indisponibles. Des clubs sportifs, des médias et des partis politiques ont été impactés comme le démontre ce tweet de François Asselineau de l'UPR.

Message d'erreur en page d'accueil

L'Occitanie est elle aussi touchée. Le blog de France 3 Occitanie "Tout ce qui Buzz" a recensé les sites web concernés. Ceux du Conseil départemental du Tarn-et-Garonne et du Castres Olympique ne sont plus accessibles et présentent une page d'erreur. 

Le site www.ledepartement.fr n'est plus accessible.
Le site www.ledepartement.fr n'est plus accessible. © Capture d'écran site Conseil départemental du Tarn-et-Garonne

Le site web des supporters du TFC,  LesViolets.com, est également indisponible. Comme l'explique son fondateur dans la vidéo ci-dessous, 60 000 articles sont actuellement hors ligne sans certitude qu'ils soient récupérables.

Des entreprises frappées de plein fouet

Des avocats, des cabinets médicaux et des entreprises comme les Poteries d'Albi ont perdu leurs messageries électroniques. Comme a pu le constater une équipe de France 3 Occitanie, des petits commerçants qui avaient décidé de créer leur propre site internet afin de parer au premier confinement font face depuis 24 heures à de nouvelles difficultés.

Comme le rapporte l'AFP, en 2017, le même datacenter à Strabourg avait subi une large panne d'alimentation, aux répercussions considérables pour des milliers de sites français. L'entreprise s'était alors engagée à indemniser les victimes de la panne. L'incendie survient alors qu' OVH avait annoncé, ce 9 mars, la préparation de son introduction en Bourse. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers économie numérique économie internet