Ces entreprises d'Occitanie qui jonglent avec les besoins créés par la crise sanitaire pour rebondir et innover

Nouveaux masques et tests de dépistage Covid made in Occitanie : Enquêtes de Région nous ouvre les portes d'entreprises qui mettent à profit leur savoir-faire au service de produits nécessaires en temps de crise sanitaire. Leur recette : reconversion, innovation et synergie des compétences.

 

Un an après le début de la crise sanitaire de Covid 19, les besoins en masques sont toujours importants. Une situation qui permet à certaines entreprises de la région Occitanie de s'ouvrir à de nouveaux marchés porteurs et redynamiser toute une filière.
Un an après le début de la crise sanitaire de Covid 19, les besoins en masques sont toujours importants. Une situation qui permet à certaines entreprises de la région Occitanie de s'ouvrir à de nouveaux marchés porteurs et redynamiser toute une filière. © E.Coorevits/FTV

Quand l’union fait la force dans la recherche contre la Covid 19. Laboratoires indépendants, institutions de santé et entreprises ont appris à travailler ensemble, à mettre en commun leurs découvertes et leurs avancées. Les idées des uns, les capacités de production des autres pour mettre au point et fabriquer rapidement des produits indispensables pendant la crise sanitaire comme les masques ou les tests de détection du virus par exemple.

Nous en utilisons des millions chaque jour, les masques sont devenus un bien de consommation qui a donné un nouveau souffle aux entreprises textiles de la région. Qu’elles soient dans l’habillement, ou le tissu automobile, c’est un débouché qui permet de survivre à la crise, d’innover aussi avec la création par exemple de masques virucides comme l'entreprise Boyé près de Toulouse. 

Passer des rivets aux masques anti-Covid

Avec ses trois frères et soeurs, Stéphane Auriol est à la tête des Ateliers de Haute Garonne. Une entreprise centenaire, située près de Toulouse et leader mondial du rivet pour l'aéronautique. Mais la crise sanitaire a fait chuté son activité de 30% en 2020. Alors, pour y faire face, les dirigeants se sont lancés dans la fabrication de masques antimicrobiens.

Pour être compétitif, AHG Auriol Masques reproduit la même recette qu'avec la production de rivets comme l'explique Stéphane Auriol à Julie Valin qui est allée enquêter sur place dans cet extrait vidéo.
 

Faire le plus de choses soi-même et automatiser au maximum.

Stéphane Aurio

durée de la vidéo: 00 min 55
Du rivet pour l'aéronautique au masque pour se protéger du Covid

Innover en synergie avec une filière textile locale 

Plusieurs entreprises d'Occitanie se sont retrouvées autour de la conception d'un masque antimicrobien de haute technicité : Biotex Technologie, société spécialisée dans la conception d'équipements de protection, la startup toulousaine Pylote et son process unique au monde pour éliminer un grand nombre de virus dans le masque et Sage automotive qui se charge d'imprégner le tissu et enfin tissages Cathares pour sa confection. Explication dans le reportage de Julie Valin et Eric Coorevits.

Il a fallu trouver la technique pour stabiliser la céramique sur le textile du masque et qu'elle puisse supporter les manipulations et son lavage.

Victor Lamego, PDG de Biotex Techologie

4 entreprises unissent leurs compétences pour fabriquer un masque antimicrobien

EasyCov issu du travail entre la recherche et l'industrie

Depuis 800 ans, la ville de Montpellier est réputée pour ses médecins et ses chercheurs. La pandémie a mis en lumière la capacité d'entreprises, d'institutions de santé, de laboratoires publics et privés à se mobiliser, s'adapter et sortir avec succès de cette crise en apportant des solutions. 

C'est le cas du test de détection rapide EasyCov développé par le laboratoire mixte (CNRS/Alcen) montpelliérain Sys2Diag. Avec 37 collaborateurs, 30 ans de moyenne d'âge, 12 nationalités et la collaboration avec trois autres entreprise, le test a pu voir le jour en un temps record.
Dans l'extrait du reportage de Chloé Fabre et Michaël Flores, Franck Molina, directeur de recherche au CNRS explique comment tout le monde a travaillé main dans la main et dans l'urgence.

On savait qu'il y avait des enjeux technologiques et aussi d'industrialisation. En travaillant ensemble, on a gagné du temps.

Franck Molina

durée de la vidéo: 00 min 59
Le test de détection rapide EasyCov : synergie entre science et industrie

Retrouvez l'intégralité des reportages dans l'émission Enquêtes de région diffusée mercredi 7 avril à 23h sur France 3 Languedoc-Roussillon et France 3 Midi-Pyrénées et à revoir sur la page web d'Enquêtes de région ou en cliquant dans le player ci-dessous :

Invités sur le plateau :

Une émission préparée et présentée par Anne-Sophie Mandrou et Frédéric Fraisse et réalisée par Franck Blanché.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie covid-19 santé société crise économique technologies industrie recherche culture sciences