Polémique et plainte après les coupures de courant par la CGT pendant les matchs de Top 14 Castres-Lyon et Agen-Toulouse

Arbitres et coachs dans le noir samedi soir à Agen / © JM. Mazet / MaxPPP
Arbitres et coachs dans le noir samedi soir à Agen / © JM. Mazet / MaxPPP

Les deux rencontres des deux clubs d'Occitanie ont été perturbées par des coupures intentionnelles. 

Par Fabrice Valery

La réforme des retraites et la contestation sociale se sont invitées samedi sur les terrains du Top 14 de rugby, notamment les matchs où deux clubs d'Occitanie, le Castres Olympique et le Stade Toulousain étaient engagés. 

Une première à Castres

Dans l'après-midi, le match Castres-Lyon (remporté par les Tarnais) a été perturbé quelques minutes par l'arrêt de l'éclairage et la coupure d'électricité dans le stade Pierre Fabre. 

Auparavant, un hommage avait été rendu à Ibrahim Diarra, ancien joueur du Castres Olympique, décédé cette semaine à l'âge de 36 ans. 

Le Stade Toulousain dans le noir à Agen

Dans la soirée, c'est cette fois le match Agen-Toulouse (gagné finalement par les Toulousains) qui a été arrêté pendant plusieurs minutes, le stade Armandie étant plongé dans l'obscurité la plus totale. 
Enedis a indiqué que ces coupures étaient intentionnelles et dans la soirée, la CGT Energie a confirmé être l'auteure de ces coupures d'électricité, pratiquées pour marquer son opposition à la réforme des retraites. 

"La #CGT revendique les coupures de courant des 2 rencontres du TOP 14, ce samedi 21 décembre 2019. Castres-Lyon au stade Pierre Fabre, Agen-Toulouse au stade Armandie. Conducteurs en grève = pas de train. RATP en grève = pas de métro. Énergéticiens en grève = pas de jus" (Twitter)

Une plainte annoncée par Enedis

Enedis a indiqué dimanche avoir l'intention de porter plainte pour "acte de malveillance et atteinte à un ouvrage de distribution" après la coupure au stade Armandie d'Agen.

"Un acte irresponsable et potentiellement dangereux"

De son côté le maire de la ville, Jean Dionis a reproché au syndicat son inconscience en raison de la présence de 12 000 personnes dans les tribunes du stade, dont des familles, des enfants et des personnes à mobilité réduite. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus