Cet article date de plus de 8 ans

Chloé Rodriguez entendue par les enquêteurs à la gendarmerie de Nîmes

La jeune Chloé Rodriguez, retrouvée vendredi dans le coffre d'un voiture en Allemagne une semaine après sa disparition dans le Gard, était entendue dimanche après-midi par les enquêteurs à Nîmes.
Nîmes - gendarmerie - archives
Nîmes - gendarmerie - archives © F3 LR

"Elle est entendue depuis le début de l'après-midi", a indiqué à l'AFP le colonel Pierre Poty, à la tête du Groupement de gendarmerie du Gard.

"C'est important qu'elle soit entendue rapidement pour qu'elle puisse entamer son travail de reconstruction", a-t-il ajouté, soulignant que la décision de l'entendre avait été prise en concertation avec les médecins qui la suivent.

Agée de 15 ans, Chloé avait disparu le vendredi 9 novembre. Dans la soirée, son deux-roues avait été retrouvé abandonné devant le domicile familial, à Barjac, dans le Gard. Vendredi, elle a été retrouvée dans le coffre d'une voiture à Offenbourg, en Allemagne, et le conducteur de la voiture, un Français déjà condamné pour agression sexuelle, interpellé.

Le procureur d'Offenburg, Herwig Schäfer, et le chef de la police locale, Reinhard Renter, ont annoncé dimanche qu'ils tiendraient une conférence de presse lundi à 11H00 pour donner des détails sur les circonstances de l'arrestation du ravisseur présumé de l'adolescente.

L'enquête se poursuit en Allemagne à Offenbourg, lundi, avec une conférence de presse à 11h

La police allemande et le procureur d'Offenbourg annoncent une conférence de presse commune pour demain lundi à 11h.
Ils doivent donner plus de détails sur les conditions de découverte de Chloé, sur les causes qui ont amené le suspect à se rendre à Offenbourg et des précisions sur collaboration entre justice allemande et française dans ce dossier.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition