• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Clermont-l'Hérault espère envoyer 3 haltérophiles aux Jeux Olympiques de Rio

Jean-Baptiste Bardis est l'un des 3 haltérophiles de Clermont-l'Hérault qui espèrent décrocher une qualification pour les prochains Jeux de Rio - 25 février 2016 / © France 3 LR
Jean-Baptiste Bardis est l'un des 3 haltérophiles de Clermont-l'Hérault qui espèrent décrocher une qualification pour les prochains Jeux de Rio - 25 février 2016 / © France 3 LR

L'équipe de France d'haltérophilie est en stage à Clermont-l'Hérault pour se préparer aux Jeux Olympiques. Parmi les Bleus, pas moins de 3 athlètes de Clermont Sports : Gaelle Ketchanké, Yann Aucouturier et Jean-Baptiste Bardis, ont des chances d'aller à Rio.

Par Zakaria Soullami


Clermont-l'Hérault est la capitale de l'haltérophilie en France. Le club de Clermont Sports accueille régulièrement l'équipe de France pour des stages.
L'objectif affiché pour les haltérophiles français en préparation à Clermont-l'Hérault : décrocher une place pour les Jeux Olympiques.

Le meilleur club d'haltérophilie de France


130 titres de champion de France en individuel, 14 titres nationaux par équipe, et un de vice-championne d'Europe décroché par Gaelle Ketchanké. Les étagères du club d'haltérophilie de Clermont Sports sont pleines à craquer. Créé en 1955, le club n'a pas d'équivalent en France. Son secret, c'est le travail d'équipe.

Un repère pour l'équipe de France


Le club de Clermont l'Hérault est même devenu le repère des meilleurs haltérophiles tricolores.
Depuis près de deux semaines, 10 haltérophiles de l'équipe de France sont en stage à Clermont-l'Hérault. Venceslas Dabaya, vice-champion olympique à Pékin est venu plusieurs fois en tant qu'athlète. Aujourd'hui, il a la casquette d'entraîneur des Bleus et il s'y sent toujours aussi bien. Toutes les conditions sont réunies pour se préparer dans les meilleures conditions aux JO selon lui.

Reportage à Clermont-l'Hérault.

Clermont-l'Hérault (34) espère envoyer 3 haltérophiles aux Jeux Olympiques de Rio
Z. Soullami et E. Garibaldi

3 athlètes de Clermont Sports rêvent de Rio


Jean-Baptiste Bardis est l'un des leaders de l'équipe de France et pensionnaire de Clermont Sports.
Il s'entraîne entre 4 et 6 heures par jour avec une obsession : les Jeux de Rio.
Il a déjà goûté à Londres, et n'a qu'une envie, y retourner. 
Gaelle Ketchanké et Yann Aucouturier sont les deux autres haltérophiles de Clermont l'Hérault qui ont des chances d'aller à Rio.

Le championnat d'Europe sur la route des Jeux


Mais avant les JO, les choses très sérieuses vont commencer pour les meilleurs haltérophiles français. Ils vont se mesurer aux meilleurs athlètes européens en Norvège en avril prochain. En cas de bonne performance, ils pourront décrocher une place pour les Jeux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Occitanie : les aides européennes en danger

Les + Lus