• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Haltérophilie : la belle histoire de Gaelle Ketchanké, la lionne de Clermont-l'Hérault

Gaelle Ketchanké, pensionnaire de Clermont-l'Hérault et vice championne d'Europe d'haltérophilie / © France 3 LR
Gaelle Ketchanké, pensionnaire de Clermont-l'Hérault et vice championne d'Europe d'haltérophilie / © France 3 LR

Gaelle Ketchanké, pensionnaire du club de Clermont-l'Hérault, est la nouvelle égérie de l'haltérophilie tricolore. Camerounaise naturalisée l'an dernier, elle a gagné une belle médaille d'argent aux championnats d'Europe de cette année à Tbilissi en Géorgie. Et elle ne se fixe aucune limite.

Par Zakaria Soullami


Gaelle Ketchanké, ce nom ne vous dit peut-être rien, mais l'haltérophile de Clermont-l'Hérault va vite faire parler d'elle.
Naturalisée l'an dernier, elle a tout de suite été dans le viseur de la Fédération française. 

L'athlète a levé 105 kilos à l'arraché, et 131 kilos à l'épaulé-jeté pour un total olympique de 236 kilos pour devenir vice-championne d'Europe à Tbilissi cette année.

Formée par son papa au Cameroun, Gaelle progresse depuis 5 ans sous l'œil de Laurent Pedreno, ancien champion de France et son compagnon. 
2 fois 3 heures d'entraînement par jour pour cette athlète complète autrefois sprinteuse. Elle a été championne du Cameroun cadette en 100 et 200m.

Reportage à Clermont-l'Hérault.
Haltérophilie : la belle histoire de Gaelle Ketchanké, la lionne de Clermont-l'Hérault
D. Clerc et B. De Tugny

Son objectif maintenant : soulever 250 kg de fonte et jouer un podium olympique aux JO de Rio tout en restant elle-même.
Prochain rendez-vous pour elle à l'automne pour les mondiaux à Houston.

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus