Coronavirus : des associations d'étudiants infirmiers demandent l'élargissement de l'aide de 1 200€ par mois

En avril dernier, la Région Occitanie débloquait une aide exceptionnelle pour les étudiants infirmiers et aides-soignants au moment de la crise du Covid-19. Aujourd’hui, huit associations demandent que cette aide soit élargie à tous les étudiants en soins infimiers. 

illustration
illustration © Lionel VADAM/Maxppp

Plusieurs assocations de la région demandent que la prime soit élargie car tous les étudiants infirmiers et aides-soignants ne sont pas concernés en Occitanie.

Cette aide de la région de 1 200€ par mois est destinée à ceux qui ont effectué un stage dans un secteur COVID d’un établissement de santé pendant la crise sanitaire.
 


Tous les infirmiers exposés 


Huit associations d'étudiants s'insurgent. Selon elles, " c’est l’ensemble du système de santé de l’Occitanie qui a été impacté. " 

Chloé Viduès préside l'association des Nuits Blanches à Toulouse. S
elon elle il ne fallait pas forcément travailler dans un secteur COVID pour être exposé à la maladie : 

Les patients qui ont contracté le Covid ne sont pas que dans des secteurs nommés Covid.
Quand ils reviennent à la maison, ils sont chez eux et pourtant des étudiants infirmiers en stages libéraux vont prodiguer des soins auprès de ces patients et donc ils seront confrontés. De même dans les EHPAD. 
 


Conditions d'enseignements dégradées 


Les associations évoquent également les conditions d’enseignement fortement impactées par la crise sanitaire. Plusieurs étudiants se sont vus mobilisés pour pallier les manques d’effectifs des services. Certains ont même dû interrompre leur formation à quelques semaines de l’obtention du diplôme. 

Bref, selon ces associations, cette indemnisation ciblée de la Région va créer des inégalités et accentuer la précarité étudiante déjà bien trop présente sur le territoire.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter