Course camarguaise : Hadrien Poujol président de la Fédération démissionne

Hadrien Poujol, élu président de la Fédération de course camarguaise en février 2017 démissionne le 27 avril 2018 - archives. / © F3 LR
Hadrien Poujol, élu président de la Fédération de course camarguaise en février 2017 démissionne le 27 avril 2018 - archives. / © F3 LR

Après seulement 14 mois à la tête de la Fédération française de la course camarguaise, basée à Nîmes, Hadrien Poujol démissionne de ses fonctions. Elu avec 66% des suffrages exprimés, il prenait en février 2017 la tête d'une fédération en crise depuis de longs mois.

Par Fabrice Dubault

Hadrien Poujol, 35 ans, originaire de Lunel jette l'éponge. Il démissionne de son poste de Président de la Fédération française de la course camarguaise.

L'ancien raseteur, trois fois vainqueur de la Cocarde d'or, élu en février 2017, tire les conséquences "des contestations de nombreux acteurs de la course camarguaise".
En cause, le projet de réforme de la compétition et le nouveau code disciplinaire votés par la FFCC le 23 mars dernier.

Selon Hadrien Poujol, ces contestations ne permettent pas le lancement de la saison de course camarguaise. D'où sa démission.

Un comité directeur de la FFCC doit désormais se réunir le 14 mai à Nîmes. Il consistera à faire élire un nouveau bureau et à décider des conditions qui encadreront la saison taurine 2018.
D'ici là, les autres membres du bureau fédéral assureront les missions et la gestion courante de la FFCC.

Le bureau fédéral explique cette démission dans un communiqué


"Les contestations de nombreux acteurs de la course camarguaise de ces dernières semaines, concernant la mise en oeuvre du projet de réforme de la compétition et du code disciplinaire votés le 23 mars en comité directeur font office de nombreux blocages qui ne permettent pas le lancement de la compétition.

Un énorme travail a été accompli depuis plus de deux ans, avec une équipe réunie autour de Jacques MAILHAN puis Hadrien POUJOL, dans l’objectif de construire une nouvelle vision de la course camarguaise. La mise en place de ce projet et des réformes qui en découlent font l’objet de pressions et de blocages qui pénalisent l’ensemble de la course camarguaise. A ce jour, le climat pesant ne permet pas la mise en application du projet.

Il est donc inconcevable pour le bureau fédéral de continuer dans ces conditions.
Le Président Hadrien POUJOL, pleinement engagé dans la mise en oeuvre d’une réforme de fond qui ne peut aboutir, a annoncé sa démission de la FFCC.".


A lire aussi

Sur le même sujet

Languedoc et Roussillon : les 1.900 couacs de la suppression de la carte SNCF

Les + Lus