Covid et couvre-feu en Occitanie : plusieurs départements et villes pourraient passer en zone d'alerte maximale

Jean Castex doit annoncer jeudi à 17h, de nouvelles restrictions Covid. Mais quels départements et/ou villes seront-ils concernés par un passage en zone d'alerte maximale ? En Occitanie, 5 à 7 départements. Ce qui signifirait un couvre-feu de 21h, voire de 19h à 6h du matin et la fermeture des bars.
Montpellier - contrôle de police durant le couvre-feu - 18 octobre 2020.
Montpellier - contrôle de police durant le couvre-feu - 18 octobre 2020. © maxppp Guillaume BONNEFONT
Pour faire face à la deuxième vague épidémique liée au coronavirus qui touche la France, le Conseil des ministres a adopté un texte prolongeant l'état d'urgence sanitaire en France jusqu'au 16 février 2021.

Ce jeudi, le Premier ministre doit annoncer de nouvelles mesures de restrictions dans les zones les plus touchées par la circulation du virus. Plusieurs départements d'Occitanie passeraient ainsi en totalité, en zone d'alerte maximale, en plus des 2 métropoles de Toulouse et Montpellier qui le sont déjà depuis le 17 octobre. Mais des nouvelles villes pourraient aussi être ciblées.

5 à 7 départements menacés en Occitanie

 La menace de couvre-feu notamment pèse sur les départements où le taux d'incidence dépasse les 250 pour 100.000 habitants. Mais 2 autres critères sont aussi pris en compte.En province, ce sont les régions Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes qui enregistrent les plus mauvais résultats. Dans notre région seraient concernés :Dans le Gard, où la moyenne du département ne dépasse pas le seuil maximal, ce sont les mauvais chiffres de la métropole de Nîmes qui pourraient faire la différence. Dans ce cas, le département pourrait être coupé en 2 avec une zone d'alerte maximale et un zone renforcée.

Toujours plus de cas Covid et de malades en Occitanie

La pandémie de Covid continue sa progression en Occitanie. Plus de 2.000 nouveaux cas sont détectés chaque jour, dont la moitié présente des symptômes. Il y a eu 240 nouvelles hospitalisations et plus d'une centaine de morts en une semaine.
Les hospitalisations mais aussi les entrées en réanimation ont grimpé de 25% en Occitanie en 8 jours.

Ces augmentations touchent en particulier les patients âgés de 65 ans et plus (respectivement +34% et +45% par rapport à la semaine passée) et les départements de l'Ariège, l'Aveyron, l’Hérault, des Pyrénées-Orientales et de la Haute-Garonne. C'est Jean Castex qui aura le dernier mot jeudi à 17h, lors de la conférence de presse hebdomadaire qu'il tiendra avec le ministre de la Santé.
Les mesures annoncées seront probablement effectives dans la nuit de vendredi à samedi.

Au 22 octobre au matin, seules 81 communes d'Occitanie sont placées en zone d'alerte maximale. Montpellier et 37 communes périphériques ainsi que Toulouse et 42 communes voisines.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement : conseils pratiques