INFOGRAPHIES. COVID en Occitanie : 2000 nouveaux cas par jour et 874 malades à l'hôpital

La pandémie de Covid19 continue sa progression en Occitanie. Plus de 2000 nouveaux cas détectés chaque jour, dont la moitié présente des symptômes. 240 nouvelles hospitalisations et plus d'une centaine de morts en une semaine.
Drive test COVID19 à Montpellier. Octobre 2020
Drive test COVID19 à Montpellier. Octobre 2020 © Pascal GUYOT/AFP
Les chiffres de l'ARS Occitanie sont mauvais. A l'image de ceux de l'ensemble de la France. En une semaine, les hospitalisations ont grimpé de 25% en Occitanie. Idem pour les réanimations. Et on déplore une centaine de nouveaux décès dont 83 à l'hôpital. Quant à l'évolution de la pandémie, elle est loin de se stabiliser. Ce sont près de 2000 nouveaux cas qui sont détectés en moyenne chaque jour dans la région. Soit 500 de plus, par jour, que la semaine dernière. Et près de 50% des personnes testées positives présentent des symptômes.

Plus de 14.000 nouveaux cas en une semaine

La semaine dernière moins de 11 mille nouveaux cas ont été détectés. Depuis le mardi 13 octobre ce sont 14 293 tests qui se sont révélés positifs en Occitanie. Une forte augmentation d'autant plus inquiétante que parmi les cas confirmés, près de 50% de personnes présentent désormais des symptômes sur l'ensemble de la région, si l'on en croit les derniers relevés de Santé publique France.
Aucun département n'est épargné par cette progression, les plus fortes augmentations étant constatées pour l'Ariège, l’Aveyron, la Lozère, les Pyrénées-Orientales et le Tarn-et-Garonne. Mais en chiffres absolus, c'est toujours la Haute-Garonne qui observe le plus grand nombre de nouveaux cas, suivie de l'Hérault et du Gard.

Les hospitalisations en forte hausse

874 hospitalisations au total hier mardi, contre 633 le mardi 13 octobre. Un chiffre en nette augmentation et des réanimations qui ont bondi de 25% en une semaine ( 201 contre 159 la semaine précédente).
Ces augmentations touchent en particulier les patients âgés de 65 ans et plus (respectivement +34% et +45% par rapport à la semaine passée) et les départements de l’Hérault, des Pyrénées-Orientales et du Tarn-et-Garonne.

Toujours plus de victimes

Le macabre décompte des décès à l'hopital s'élève à ce jour à 736 personnes en Occitanie depuis le début de la pandémie mais là aussi on assiste à une accélération avec 83 nouveaux morts en une semaine. Auxquels il faut ajouter plus de 20 décès dus au Covid19 dans les établissements médicaux sociaux, tous dans des EPHAD.

Un tiers des clusters en milieu scolaire et universitaire

Un cluster est défini par la survenue d’au moins 3 cas confirmés ou probables, dans une période de 7 jours, et qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement de personnes, qu’ils se connaissent ou non.

 En Occitanie, 349 clusters hors Ehpad étaient recensés la semaine dernière et l'ensemble des départements sont concernés mais à des degrés très différents. Les clusters restent majoritairement ( à plus de 50%) en Haute-Garonne et dans l'Hérault, suivis des Pyrénées-Orientales, de l'Aveyron et du Gard. 
Facultés et écoles représentent plus d'un tiers des clusters identifiés par les autorités sanitaires en Occitanie. Illustration.
Facultés et écoles représentent plus d'un tiers des clusters identifiés par les autorités sanitaires en Occitanie. Illustration. © MaxPPP/Romain Boulanger
La répartition des clusters en cours d’investigation selon le type de collectivité montre, d'après les derniers chiffres publiés, que les principales collectivités concernées sont à 33,7% le milieu scolaire et universitaire, 18% d’autres collectivités (près de 65% sont représentés par des clubs sportifs), 18% le milieu professionnel et 11,6% des établissements de santé.
Concernant les EPHAD, plus d'une soixantaine de clusters sont actuellement recensés en Occitanie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé