Un centre de dépistage covid près de Perpignan : plus de monde pendant les vacances

A Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales, une salle a été aménagée en laboratoire pour effectuer des prélèvements nasopharyngés pour dépister le covid-19. 600 personnes se font tester chaque jour, une fréquentation en légère augmentation, à cause des vacances de la Toussaint.

3500 personnes depistées par semaine


Il y a de plus en plus de monde, et depuis vendredi dernier, et les vacances scolaires de la Toussaint, le personnel n’arrête pas. Le centre culturel Jean Ferrat à Cabestany s’est transformé depuis le début du mois de septembre en centre de dépistage nasopharingés covid-19. Les employés testent entre 500 et 600 personnes par jour : " cette augmentation est sensible, elle est principalement due à la période de congés scolaire, les gens en profitent pour venir. Mais il y a aussi une augmentation des cas contacts, qui est légère mais présente quand même," nous dit Benoit Marnet, médecin biologiste. 


C’est le cas d’une maman, elle est venue faire tester sa fille. Elle a été proche d’une personne contaminée : "Nous habitons ensemble, et à l’école elle a été en contact avec une personne qui a eu le covid et comme c’est les vacances et qu’elle doit se faire garder par les grands-parents, nous préférons faire le test et voir si elle est positive ou négative. J’appréhende le fait d’avoir les résultats, pour savoir si oui ou non je peux la faire garder par ses grands-parents, si ça s’avère positif, ça va être compliqué pour la faire garder car je travaille."

Des profils différents 


Le profil des personnes qui viennent se faire dépister varie, beaucoup d’asymptomatiques mais aussi des personnes symptomatiques : "Il a quelques symptômes, fièvre, maux de gorges, envie de vomir, et il a été en contact avec un cas positif. Aujourd’hui il devait travailler, il est en apprentissage mais pour ne pas prendre le risque, nous sommes venus faire le test aujourd’hui. Et, en fonction il reprendra le travail ou il restera à la maison", confie une autre maman.

 

 

Des analyses réalisées jour et nuit 

A quelques kilomètres de là, le laboratoire a dû s’adapter, et analyse désormais 95%  des tests réalisés dans le département des Pyrénées-Orientales : "On travaille jour et nuit pour pouvoir rendre les résultats rapidement, dans les 24 heures. Et nous avons recruté plus d’une cinquantaine de personnes sur la prise de rendez-vous, l’analyse etc … Nous sommes passés par l’investissement par des moyens humains mais aussi techniques, nous avons acheté de nouvelles machines dans l’objectif de pouvoir maintenir la cadence, tracer, isoler les patients positifs et tout ça en maintenant l’activité habituelle qui est de répondre aux urgences et aux tests quotidiens", nous explique Franck Chevrier, biologiste médical.

Dans les Pyrénées-Orientales, 30 personnes sont actuellement hospitalisées à cause du coronavirus et 10 se trouvent en réanimation.

A noter que le centre
du lundi au vendredi de 8h à 14h. Le samedi de 8h à 12h.