Covid : forte évolution de l'épidémie en Ariège qui enregistre le plus fort taux d'incidence de l'Occitanie

L'épidémie de coronavirus se propage rapidement en Ariège. Le département qui avait été relativement épargné jusqu'à présent enregistre désormais le plus fort taux d'incidence de la région Occitanie.

Photo d'illustration. Le taux d'incidence du Covid-19 en Ariège est le plus élevé de la région Occitanie
Photo d'illustration. Le taux d'incidence du Covid-19 en Ariège est le plus élevé de la région Occitanie © Lara Balais / AFP
Le taux d'incidence de Covid-19 en Ariège atteint désormais 292,7 pour 100 000 habitants (semaine du 11 au 17 octobre). C'est le plus fort taux de la région Occitanie. En quelques jours, le nombre de personnes touchées par le coronavirus a très fortement augmenté dans le département puisqu'au début du mois, le taux d'incidence en Ariège était de 97,1 selon les chiffres de Santé Publique France.

Le plan blanc a été activé il y a quelques jours déjà en Ariège au Centre Hospitalier Intercommunal des Vallées de l'Ariège (CHIVA), permettant ainsi d'augmenter la capacité d'accueil dans les services de réanimation.

A titre de comparaison, le taux d'incidence en Haute-Garonne est sensiblement le même qu'en Ariège, il est de 290,4 mais l'évolution s'est faite plus lentement comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous.

En Ariège, le port du masque est obligatoire pour les adultes et les enfants de plus de 11 ans dans les marchés de plein vent, foires, brocantes, et vide-greniers ainsi qu’aux abords des établissements scolaires (dans un rayon de 50 mètres).
Les rencontres sportives ne peuvent accueillir de public, exceptés les officiels nécessaires à la tenue de ces rencontres (arbitres, entraîneurs) et les représentants légaux ou accompagnants des mineurs inscrits sur la feuille de match.
 

C’est quoi le taux d’incidence ?

En épidémiologie, le taux d'incidence rapporte le nombre de nouveaux cas d'une pathologie observés pendant une période donnée, appelée "population incidente", à la population dont sont issus les cas pendant cette même période. On nomme cette dernière "population cible". Ce taux est un des critères les plus importants pour évaluer la fréquence et la vitesse d'apparition d'une pathologie.
Pour l’épidémie de coronavirus, le taux d’incidence sur 7 jours fait partie des critères utilisés par les autorités pour classer des départements, des communes ou des métropoles dans des zones à risque. Le taux d’incidence chez les personnes âgées et le taux de patients covid dans les services de réanimation font notamment partie des autres critères.

La France est désormais placée en état d'urgence sanitaire et 9 territoires ou métropoles dont Toulouse et Montpellier font l'objet d'un couvre-feu.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société